Florian Maître, 12e

« Ça roulait vite sur ce Championnat du Monde de la course, j’ai senti pour ma part que l’on était en « début de saison », car j’ai eu du mal à mettre dedans. La première partie de course a été difficile pour moi, c’est dommage car c’est une épreuve sur laquelle nombre de concurrents ont pu doubler plusieurs fois, ce qui est généralement ma caractéristique sur cette épreuve. C’est tout le souci d’une course d’un jour, dernièrement nous avons beaucoup travaillé la poursuite par équipes qui était notre gros objectif au départ. Les efforts demandés en poursuite ne sont pas les mêmes, forcément, que ceux d’une course en peloton. Être une douzième place et un podium parfois cela se joue à pas grand-chose, et c’est ce qui m’a fait défaut aujourd’hui. Je suis remplaçant pour l’américaine dimanche, et je vais rester concentré jusqu’au bout, être professionnel et rester prêt si jamais l’équipe de France a besoin de moi. Je vais couper deux ou trois jours, et ensuite je vais me consacrer à la saison sur route pour laquelle je nourris de grands objectifs ».

 

 

Hervé Bombrun