web-laurie-berthon2_1Il y a des podiums qui ont plus de poids que d’autres, et surtout  suivant la période de la saison durant lesquels ils sont obtenus.

 

C’est ce qu’a dû se dire Laurie Berthon, 3e du scratch des Europe 2016 sur le Vélodrome de Saint Quentin-en-Yvelines, ce soir derrière la médaillée d’argent des Championnats du Monde sur route au Qatar, Wild et la Britannique Archibald. 

 

« Je suis contente d’être sur ces Championnats d’Europe ici en France, et qui sont qui plus est disputés sur le Vélodrome National de Saint Quentin-en-Yvelines, car s’ils avaient eu lieu à l’étranger, j’aurai davantage coupé, car je n’ai pas trop pris de repos après les Jeux Olympiques de Rio, au Brésil. J’avais besoin de plus décompresser, mais le fait que les Europe se déroulent sur le vélodrome où l’on s’entraîne à l’année, et que cela soit un objectif pour Quentin (NDLR: Lafargue), cela m’a motivé aussi. J’ai eu une préparation assez courte avec Samuel Rouyer, mon entraîneur, et Steven Henry, mais la forme est déjà présente, je suis contente. Je suis une compétitrice et j’ai pris le départ de ce Championnat d’Europe de l’élimination élite dames pour la gagner, et je manque de peu le maillot de peu. 3e de l’élimination, c’est bien car c’est une course qui est tout de même aléatoire ».

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon

RÉSULTATS COMPLETS

 
web-podium-elimination-dames1_1