lafargue-vigier_1Sébastien Vigier a réalisé de très beaux Championnats d’Europe élite.

 

Ses tout premiers. Le jeune Parisien, Espoirs 1ère année, a réalisé le troisième temps sur le deux cent mètres lancé, puis il s’est hissé jusqu’au stade des quarts de finale avant de remporter le match pour les places d’honneur, allant de la 5e à la 8e, juste devant son compatriote Quentin Lafargue.

 

« J’étais venu ici dans le but d’apprendre, de prendre de l’expérience, et ce que j’ai réalisé aujourd’hui va au-delà de mes espérances initiales. Je suis content de mon temps sur le 200, car c’est le meilleur de ma carrière, et me classer 5e c’est bien aussi ».

 

Il a en plus livré des matches de très bonne facture face au Hollandais Van Den Berg, en quarts, et sur la première manche s’il ne lui ouvre pas la porte on peut se demander qu’elle aurait été l’issue de celui-ci, tandis que et sur la 2e il n’était pas loin de venir sauter. « C’est bien ce qu’il a fait, déclarait son entraîneur Herman Terryn, car le hollandais est un solide, et en plus il possède beaucoup plus d’expérience que Sébastien ».

 

Quentin Lafargue lui aussi avait le sourire après sa 6e place. « J’avais avant tout préparé le kilomètre que je gagne, et malgré tout je me classe 6e de la vitesse, après trois jours de compétition. Je réalise le 10e temps des 200 mètres lancé, ce qui fait que de suite j’ai eu des matches sur lesquels je devais livrer bataille à chaque fois, en passant par les repêchages, et à chaque fois j’ai réussi à me repêcher. Ce qui est bien aussi c’est la dynamique de l’équipe de France, on est tous soudés, on se soutient les uns les autres. On forme un groupe »

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon