france21_1Record de France battu !

 

Elise Delzenne, Laurie Berthon, Coralie Demay et Roxane Fournier ont établi en demi-finale des Championnats d’Europe sur piste élite dames de Saint Quentin-en-Yvelines, la nouvelle marque référence sur le plan national dans cette discipline, en 4 mn 30 sec 306. Un temps qui leur a permis de disputer le match pour la 3e et 4e place, et finalement les tricolores se sont classées au pied du podium. Mais il convient néanmoins de voir dans leur progression des signes encourageants. C’est un avis unanime partagé par les quatre mousquetaires dames de cette « nouvelle » équipe de France de poursuite par équipes.

 

« On est en progrès, c’est l’amorce de quelque chose. Le groupe a beaucoup de potentiel, déclarait Élise Delzenne, et deux des filles qui composaient l’équipe revenaient du Qatar, donc elles manquaient forcément de jus. On peut aussi rajouter à notre groupe Marion Borras qui est malade actuellement. Cette équipe de France a du potentiel, et on peut espérer de belles choses pour la suite ».

 

« Je suis fatiguée malheureusement, et je n’avance pas trop (sic !) déclarait de son côté Roxane Fournier. Je pense que le Qatar y est pour quelque chose, là j’ai subi et normalement je peux faire mieux. C’est bien malgré tout ce que l’on a fait, car il y a deux ans nous n’étions pas présentes sur cette compétition. Là, on bat le record de France. On se classe 4e, quand on sera toute d’un niveau homogène on peut aller encore plus vite, je pense. Il y a ici des nations derrière nous qui ne sont pas n’importe lesquelles, c’est un bon tournoi. » Sentiment partagé par Laurie Berthon, la petite dernière du groupe de poursuite par équipes dames. « C’était ma toute 1ère en équipe de France dans cette discipline, mentionnait la médaillée d’argent des derniers Championnats du Monde de l’omnium à Londres. J’aime cette discipline, l’effort par équipes, et nous constituons une équipe de filles qui nous s’entend bien. C’est un bonheur de se retrouver, de courir ensemble. On a réalisé un superbe deuxième match cet après-midi, le record de France « cause » quand même. En finale, on est partie un peu vite pour faire le match mais sans grosse surprise on s’écroule à la fin, ce qui est normal tant on était toutes à des niveaux de formes non identiques sur cette compétition. J’ai hâte de continuer la saison, car on a vraiment les moyens de s’améliorer ».

 

Revenue elle aussi en lihongne droite du Qatar, Coralie Demay a « eu du mal avec l’enchaînement des deux épreuves, on le savait avant de le faire, mais c’est difficile. Je suis encore fatiguée de la course, du voyage, et en plus sur la piste chaque épreuve est super dure. Mais on réalise une belle quatrième place. » Une performance porteuse de beaux espoirs.

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon

RÉSULTATS COMPLETS