Champion du Monde, puis de France, et enfin d’Europe, Quentin Lafargue a réalisé un grand chelem sur le kilomètre cette saison. Interview

 

France Cyclisme : Quentin, que représente ce grand chelem réalisé cette année sur le kilomètre ?

Quentin Lafargue : « ce titre Européen est important tout comme l’ensemble de ceux que j’ai pu conquérir cette année ! Je suis content d’avoir réussi cette belle série de victoire sur le plan international, national et enfin continental ! Je pense avoir franchi un palier cette année lors des Championnats du Monde et j’ai réussi à faire fructifier tout cet acquis sur la suite de la saison. C’est très important, même si le kilomètre n’est plus discipline Olympique, c’est le reflet de mes capacités physiques, et par rapport à tout cet ensemble, cela me confère une grande confiance ».

 

FC : Combien de manches de Coupes du Monde vas-tu disputer cet hiver ?

QL : « Je vais disputer celle de Hong-Kong, en décembre, et la finale à Milton, au Canada, fin janvier ».

 

FC : Tu es revenu également des Championnats d’Europe avec une médaille de bronze en vitesse par équipes ?

QL : « Cette médaille possède aussi une grande importance à mes yeux. Cela fait plusieurs années que l’équipe de France est régulière en vitesse par équipes, lors des Championnats du Monde, d’Europe. Cette discipline est très importante aussi pour moi, et en plus, sur cette épreuve, Melvin Landerneau a obtenu sa première médaille élite lors d’un grand championnat. C’est une très belle chose pour lui, d’autant plus qu’il a été solide à son poste. Cela démontre aussi qu’il y a de la qualité dans le groupe de vitesse par équipes, et que nous nous tirons tous les uns et les autres vers le haut. Cela ouvre aussi de belles perspectives pour la suite de la saison ».

 

 

Hervé Bombrun