Triple Champion de France de poursuite individuelle, Corentin Ermenault de la formation Vital Concept B&B Hôtels revient aussi sur le nouveau record de France sur la distance qu’il s’est approprié lors des qualifications du tournoi.

 

France Cyclisme : Le record, Corentin c’était un objectif ?

Corentin Ermenault : « Oui. C’était un objectif. Je l’avais dit à ma mère et mon petit frère cet été quand ils étaient descendus en vacances chez moi, du côté de Nice. Je leur avais dit que le Vélodrome National de Saint Quentin-en-Yvelines et les Championnats de France 2019 seraient le moment idéal pour réaliser une telle performance. Il était temps de le faire. Cela faisait longtemps que je voulais le battre, que j’y pensais. »

 

FC : Et…

CE : « Je me sentais fort depuis les Championnats de France sur route à la Haye-Fouassière en fait, je voulais faire un truc. Je savais que j’étais en forme, dans le rythme. Je voulais battre le record tout en gardant mes ambitions pour moi, peu de personnes étaient au courant, mis à part Adrien Garel qui était lui aussi dans la confidence. Cela faisait 23 ans que ce record tenait, il était temps de le battre. Je voulais passer aussi sous la barre des 4 mn 16 sec ».

 

FC : Maintenant que c’est fait, penses-tu pouvoir le descendre encore ?

CE : « Oui. Je pense que je peux améliorer la marque sur les manches de Coupes du Monde, les Championnats d’Europe, même si sur ces compétitions la priorité des priorités ce sera d’aller chercher la sélection pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Ce matin en effet j’étais un peu fatigué des courses de la veille, les conditions n’étaient pas folles et j’ai réussi. »

 

FC : Te voilà aussi pour la 3efois Champion de France élite de la poursuite individuelle.

CE : « Oui. Je suis fier d’être sacré Champion de France de poursuite individuelle élite hommes pour la troisième fois d’affilée. C’est comme si je me l’étais un peu approprié en fait au fil des saisons, cela va me faire bizarre le jour où je vais le perdre, c’est pour cela que je vais continuer à travailler d’arrache -pied année après année afin de le conserver ».

 

 

Hervé Bombrun