Coralie Demay a ouvert son palmarès 2019 sur les Championnats de France piste, avec la poursuite individuelle.

 

L’accolade entre Coralie Demay et  Marion Borras a été sincère, car entre les filles de l’équipe de France endurance piste l’amitié est de cette force. Mais sur la piste, c’est du chacun pour soi, et Coralie Demay de la FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope a remporté sur le Vélodrome National de Saint Quentin-en-Yvelines, « je croyais mon dixième titre national, mais on m’a dit que c’était le douzième ». C’est en tout cas une victoire qui compte pour la Bretonne, leader de l’équipe de France endurance piste élite femmes. « Cette médaille est très importante d’un point de vue personnel, c’est peut-être même la plus importante à mes yeux. Je n’ai pas vécu un super hiver, la piste c’est ma passion, mais après le mondial en accord avec Steven Henry, je me suis consacrée à la route. Ici, avec la Coupe de France au Mans, qui s’est courue sur un vélodrome couvert c’est mes toutes premières compétitions sur piste depuis les Championnats du Monde de Pruszkow ». « Gagner le tournoi de poursuite individuel démontre une nouvelle fois mes capacités, ajoutait Coralie, je suis contente de gagner même en face de moi il y avait des copines. Je suis contente de terminer une nouvelle fois première, cela prouve que je suis là. » Les temps aussi ont démontré sa présence. « Mon record était de 3 mn 34 sec, là sans préparation, sans rouler sur la piste avant, je fais deux fois 3 mn 32 sec. Je voulais battre le record, mais je ne l’avais pas dans les jambes. Mais c’est une victoire personnelle, c’est à ce titre-là peut-être, même, mon plus beau titre ».

 

 

Hervé Bombrun