Championne de France minimes-cadettes de keirin en 2018, Maïtena Aguer a démontré qu’elle avait de la suite dans les idées. « C’était mon objectif de la semaine, dit-elle. Certaines personnes ne croyaient pas trop en mes chances, moi, si, cela leur fera tourner la langue dans leur bouche ! Ce résultat m’encourage encore plus à continuer la piste », indique la sociétaire du club URT 64, qui s’entraîne soit à San Sebastian au Pays-Bas Espagnol, soit sur le Vélodrome de Bordeaux-Lac, et qui l’an passé avait gagné le kilomètre de Paris-Tours minimes-cadettes.

 

 

Hervé Bombrun