Et de deux ! Comme les titres de Champion de France remportés en l’espace d’une journée par Matthieu Gourguechon, vitesse par équipes cadets-junors et keirin cadets ! Mais aussi et de deux pour les titres de Champion de France de keirin dans la famille puisque Matthieu a imité son frère, sacré, lui, Champion de France juniors de la discipline. « Mon frère m’a donné des conseils en keirin, mais pour la finale « il m’a dit, je te laisse faire, tu fais comme tu le sens. Moi j’ai su en tirant le numéro un que j’allais pouvoir faire quelque chose, que la perspective d’une belle performance était possible. L’an passé je m’étais classé 4edes Championnats de France de keirin cadets, mais j’avais tiré le six. C’était plus difficile d’envisager une belle prestation, le podium, voire la victoire. » La voie royale s’est donc dégagée avec ce tirage au sort. « Surtout qu’en cadets on a un braquet limité alors quand on est devant, et que l’on lance c’est difficile de remonter. Je savais que j’allais être dedans cette année ». Matthieu Gourguechon, lauréat de trois courses sur route cette saison, dont le Championnat des Hauts de France est un fin analyste qui a vécu une journée de rêve : « avec deux titres de Champion de France, un en vitesse par équipes, avec les copains, et un en individuel. Il y a d’un côté une joie collective, et de l’autre une victoire que je ne dois qu’à mes jambes ». A sa tête aussi, un peu…

 

 

Hervé Bombrun