Grégory Baugé

Grégory Baugé
Crédit photo FFC – Patrick Pichon

Grégory Baugé sera l’une des têtes d’affiche du championnat de France élite piste qui débutera demain sur le vélodrome de Bordeaux-Lac et qui s’achèvera le 4 octobre.

 

Champion du Monde de vitesse individuelle et par équipes et champion d’Europe de vitesse individuelle, le Guadeloupéen a repris le chemin de la compétition cette année au Portugal, avant de disputer l’Open des Nations sur le « Stab » de Roubaix. « Je me suis fait plaisir sur ces deux courses de reprise, indique-t-il à France Cyclisme, je n’ai ressenti aucune douleur au genou, ni ailleurs ». Des épreuves qu’il a disputées avec son maillot de champion du Monde, « Ce maillot ce n’est pas la première fois que je le porte, dit-il, et ce n’est pas prétentieux lorsque j’annonce cela, c’est juste que j’ai eu déjà l’occasion de le porter au cours de ma carrière. Après les mondiaux de SQY, je suis vite passé à autre chose, ma perspective c’était déjà les Jeux de Rio 2016. Les Jeux c’est ce que je veux par dessus tout ! »

 

Et pour cela, « Greg » a construit sa saison autour de cet événement, comme une grande partie de l’équipe de France, « (je) suis parti en stage au Portugal, durant trois semaines. Il faisait chaud, c’était bien pour s’entraîner. C’est la première fois que je me rendais à Anadia, le séjour s’est super bien passé. Les gens étaient accueillants, sympas avec nous. Au petit soin ». Demain, ce sera les France, puis après les Europe et les manches de Coupes du Monde. « Je vais en disputer deux, indique Grégory Baugé. Il faudra répondre présent sur ces courses, car le niveau sera élevé. C’est certain, on est une année Olympique. Il y aura déjà de l’enjeu sur ces épreuves. Tout le monde sera là, il conviendra donc d’accrocher de bons résultats ».

 

 

Hervé Bombrun