Deux ans d’attente ! Sa dernière « Marseillaise » remontait à 2013, et l’obtention de son titre de Championne du Monde juniors de keirin.

 

C’est long pour une athlète, encore plus lorsqu’elle est sprinteuse ! Mélissandre Pain a mis fin à cette attente avec une belle et prometteuse victoire en keirin dames, ce soir, dans le cadre des championnats de France de keirin élite dames ! Un titre obtenu devant Virginie Cueff et Olivia Montauban, qui ne sont pas les deux premières venues ! « Cela fait du bien d’entendre l’hymne national, déclarait à France Cyclisme, la sociétaire du comité de la région Centre. J’avais réalisé le 4e temps sur 500 mètres départ arrêté hier, avec un temps « pourri » (sic !), à la clé.

 

J’avais le moral au plus bas, et c’est les gars de l’équipe de France, Kévin Sireau et Quentin Lafargue qui m’ont remonté le moral. Ils m’ont reboosté. » Il faut dire que comme tous les sociétaires de l’INSEP, Mélissandre Pain a du composer pour préparer ces France. « La piste de l’INSEP est fermée pour travaux (NDLR : ils concernent la piste d’athlétisme qui est juste au-dessus du vélodrome de l’INSEP), et nous ne pouvons rouler, indique à France Cyclisme, Herman Terryn, entraîneur national des sprinters de l’INSEP.

 

On est allé rouler deux fois par semaine à Saint Quentin-en-Yvelines. Mélissandre et les jeunes sprinters qui sont avec moi n’ont pas eu les mêmes conditions que les autres sprinters pour se préparer, et là elle sort la course parfaite en keirin ». Une discipline qui est sienne. Et qu’elle vise un jour où l’autre aux Jeux, mais pas forcément pour l’édition de Rio.

 

« Les coaches ont fait le choix des élite pour le Brésil, expliquait-elle, et ont décidé de nous préserver. Mais on ne sait jamais ce qui peut se passer dans les mois à venir. Je vais tout donner même pour être remplaçante au Brésil. Mais c’est vrai que dès que Rio sera passée, je me tournerai avec les coureurs de ma génération vers Tokyo 2020 », conclut cette sprinteuse soutenue, comme Laurie Berthon, par la FDJ.

 

 

KEIRIN-DAMES2_1

PODIUM
Crédit photo FFC – Patrick Pichon

 

Hervé Bombrun