BOUDAT-COQUARD2_1

Boudat – Coquard
Crédit photo FFC – Patrick Pichon

Toujours invaincus ! Thomas Boudat et Bryan Coquard n’ont jamais perdu une américaine à chaque fois qu’ils courent ensemble, cette règle s’est encore vérifié en fin de deuxième soirée des championnats de France sur piste élite, à Bordeaux-Lac. « On avait déjà gagné tous les deux un championnat d’Europe Espoirs l’année des Jeux de Londres, rappelait Thomas Boudat, et ce soir c’était difficile car tous les autres concurrents voulaient nous faire la peau. Moi, en plus j’avais mis trop gros et cela ne roulait pas assez vite pour le choix que j’avais fait. On voulait gagner cette épreuve pour Europcar, car notre équipe investit beaucoup sur la piste. L’américaine en plus c’est l’épreuve reine de la piste, et la remporter c’est important, tout comme la poursuite par équipes, hier. »

 

Une victoire qui avait un goût particulier pour Bryan Coquard aussi, lui qui est en prime champion du Monde en titre dans cette discipline (NDLR : avec Morgan Kneisky, qui ce soir courait sous les couleurs de son comité, la Franche-Comté). « J’ai vécu ici toute mon adolescence, déclarait « le Coq ».

 

 

J’ai effectué mes études au CREPS de Talence, Eric Vermeulen m’a appris la piste, le métier. C’est ici que j’ai progressé, pris mon envol. J’ai vécu cinq ans ici, j’en suis parti l’année des Jeux de Londres, en 2012. C’est d’ailleurs sur cette piste que j’ai préparé les Jeux, mes deux titres de champion du Monde juniors ».

 

Un deuxième titre en deux jours, pour lui qui s’est fixé un programme de « marathonien » sur ces Championnats de France 2015 élite. « Je vais disputer encore l’omnium, et le scratch, cela me fait un gros bloc de courses à disputer, je vais sans doute être fatigué dimanche soir, mais ce sera un bon bloc de travail effectué aussi dans la perspective des Championnats d’Europe sur piste, à Grenchen. » Une épreuve sur laquelle il va disputer une toute nouvelle course inscrite au programme des compétitions. « L’élimination, déclare tout sourire le sprinter d’Europcar, une course qui m’a toujours réussi dans le programme de l’omnium. Je n’en ai jamais perdu un, et j’aimerai bien être le premier coureur à inscrire son nom au palmarès de cette course… »

 

 

PODIUM-AMERICAINE_1

PODIUM
Crédit photo FFC – Patrick Pichon

 

Hervé Bombrun