« Un gros soulagement ! » C’est par ces mots que Antoine Gaudillat évoque son succès sur les championnats de France 2015 de demi-fond. « Depuis que je cours en demi-fond, je rêvais de ce titre, explique-t-il à France Cyclisme. J’ai manqué un peu de chance en 2015, je termine troisième, mais cette année je me suis encore mieux préparer pour que cela soit mon tour d’endosser le maillot tricolore ». Challenge réussit, et en plus cette victoire a un caractère familial, puisque le coureur de l’AS Corbeil Essonne était entraîné par son père. « Cela encore plus de force de valeur, car je gagne avec mon père. » Un succès forgé à deux donc à raison de deux entraînements hebdomadaires derrière la moto, « avec des sorties allant jusqu’à 70 kilomètres », explique encore Antoine qui rêve maintenant « de succès étoilés sur le demi-fond ou derny sur les championnats d’Europe, mais plus en 2016 car ce sont des épreuves qui là encore demandent une longue et minutieuse préparation en terme d’entraînement ».

 

 

 

Hervé Bombrun