Adepte de baskets fantaisies, Émilien Clère a su se montrer le patron de ces Championnats de France de demi-fond 2017 qui ont eu pour décor le magnifique vélodrome Georges Prévéral installé en plein cœur du Parc de la Tête d’Or, à Lyon. Le coureur du comité Centre Val de Loire, tenant du titre, est en effet parti très vite avec son entraîneur François Toscano. « C’est plus simple tactiquement de gérer la course quand on est devant, expliquait Émilien, on subit moins les à-coups des autres. On maitrise davantage. Mon but désormais ce sont les Championnats d’Europe Élite de demi-fond qui se dérouleront au mois d’octobre à Berlin. Je veux aller décrocher une médaille là-bas. Ici, ce titre aussi à une saveur particulière pour plusieurs raisons. C’est mon troisième mais le premier que je parviens à conserver d’une année sur l’autre. Je suis heureux aussi d’avoir gagné sur ce vélodrome car en 1989, mon oncle Régis, qui était alors chez Téka, a terminé 3e d’un Championnat du Monde de poursuite. Ramener un titre de Champion de France sur une piste où lui aussi s’était illustré, c’est un beau clin d’œil, je trouve ». Une victoire qui a aussi ému, François Toscano. « Cela ne paraît pas comme cela, mais piloter la moto, entraîner son coureur c’est très dur. Hyper difficile physiquement comment mentalement. Il faut gérer du début à la fin de l’épreuve. Là, je termine ce Championnat de France complétement lessivé moi aussi. Je tiens aussi à dédier ce succès à mon père qui est actuellement hospitalisé. J’espère que notre victoire lui a fait plaisir ».

 

 

Hervé Bombrun