conord-vigier_1« J’espère que cela marque un début de sortie des galères », c’est par ces mots que Charlie Conord, lui qui a enchaîné les pépins physiques ces dernières années, a tenu à résumer son tournoi de vitesse individuelle des Championnats de France 2016 élite hommes, avec pour lui une belle médaille d’argent, et il ajoutait dans la foulée.

 

« J’espère en tout cas que c’est cela, que je vais enfin retrouver le niveau qui était le mien ». Peu épargné par les blessures, le coureur du comité de Bourgogne sent en tout que cela « revient depuis quelques semaines, mais il faut que je me le dise, que j’en sois convaincu, que j’arrête de me questionner. Cela va bien aussi sur le plan personnel puisque au mois d’avril-mai 2017, je vais être papa. Je ne sais pas si une telle nouvelle me booste, mais cela me fait du bien. Je suis super-heureux. Les matches que l’on a livrés en finale avec Quentin m’ont vraiment redonné l’envie en tout cas, cela faisait longtemps que je n’avais pas fait de tels matches, comme cela aussi forts. Il ne faut pas oublier que Quentin fait quand même depuis quelques années partie des tout meilleurs sprinters au monde. Moi depuis 2012, et ma victoire en Coupe du Monde en Chine, c’était dur de me faire plaisir sur un vélo, là c’était bien, maintenant on va voir ce que l’avenir va me réserver ».

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon