benjamin-thomas_1A la fois belle et cruelle !

 

La course aux points du Championnat de France de l’Omnium a été splendide, faite de rebondissements, de chutes aussi qui projeta au sol les frères Pijourlet, dont Jules qui disputait la toute dernière course de sa carrière, et puis il y a eu le tournant de cette épreuve quand Thomas Denis, impérial jusque là « craque ».

 

Le jeune breton du Vendée U lâche prise alors que Benjamin Thomas emballe la course.

 

Le titre bascule de camp et va dans celui du coureur de l’Armée de Terre qui n’aura cesse de bonifier son avance, alors que Thomas Denis qui a vu le titre lui échapper, perd au fil des tours le podium au profit de Corentin Ermenault et Romain Bacon, tous deux du comité régional de Picardie. « je ne croyais plus trop au titre avant la course aux points, déclarait Benjamin Thomas. Mais Thomas Denis voulait tellement la victoire qu’il a fini par exploser lors de cette course aux points, ultime épreuve de l’omnium. J’ai connu comme lui la déception, les places de deux aux Championnats de France (NLDR : il n’a ouvert son palmarès national que cette semaine en américaine) ». Fair-play, le sociétaire de l’Armée de Terre est même allé « consolé » le coureur du Vendée U. « Je lui ai dit que des courses importantes allaient arriver les Championnats d’Europe sur le Vélodrome National de Saint Quentin-en-Yvelines, les manches de Coupe du Monde. Je sus triste pour lui, mais c’est la course. Thomas je le connais, on s’entraîne ensemble, on court ensemble. Ce qu’il vit actuellement, je le répète je l’ai connu, je suis passé par là moi aussi. Ce titre je suis content de l’avoir obtenu, mais je vais le savourer un plus tard… »

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon

 

 

RÉSULTATS COMPLETS