Piste – Championnats de France – Hyères  2017 – Endurance – Poursuite individuelle – Élite hommes – Corentin Ermenault

Piste – Championnats de France – Hyères 2017 – Endurance – Poursuite individuelle – Élite hommes – Corentin Ermenault

« C’est bien mon lapin, mais pourquoi tu t’es énervé de la sorte… » c’est par ces mots que Sylvain Chavanel a adoubé son successeur au titre de Champion de France de poursuite individuelle élite 2017, Corentin Ermenault qui est devenu Champion d’Europe Élite en 2016 avant de remporter ce soir son premier titre national de poursuite individuelle élite hommes. Entretien en tricolore.

 

France Cyclisme : Devenir Champion de France de poursuite individuelle devant Sylvain Chavanel cela représente quoi ?

 

Corentin Ermenault : Sylvain est un grand coureur qui possède un énorme palmarès, c’est un Monsieur et les finales contre lui sont toujours intenses, disputées. Cela a été le cas encore aujourd’hui. Après je ne suis pas occupé de savoir si j’étais en tête, ou en retard par rapport à Sylvain, j’ai juste fait ma course, en faisant confiance à mes jambes. Je me suis fait confiance, et cela a marché pour moi ».

 

FC : Pourquoi avoir signé au sein de la nouvelle équipe de Jérôme Pineau ?

 

CE : « Il croit en moi pour les contre-la-montre et les classiques comme Paris-Roubaix, le Tour des Flandres et les chronos. Il veut investir avec moi sur le moyen et le long terme. Je pense que je vais un peu plus privilégier la route ces prochains mois afin de prendre de la caisse en vue de la piste et de l’échéance Olympique de Tokyo. Là, je vais disputer sur piste les Championnats d’Europe Élite à Berlin, et après je vais couper plus tôt que les autres saisons afin de reprendre plutôt aussi ensuite. Après sur la piste, quand mon calendrier sur la route me le permettra, je ferai des stages avec l’équipe de France. Je ne veux pas couper avec l’activité piste, c’est certain.

 

FC : Quels bénéfices retires-tu de ton année au sein du Team Wiggins ?

 

CE : Une superbe expérience, enrichissante sur le plan culturel, linguistique et humain. Cela a été une superbe aventure à vivre. J’ai rencontré de superbes coureurs au sein du Team Wiggins qui sont devenus presque des amis. On se parle en effet souvent, on s’appelle toutes les semaines. Nous avons noué vraiment de très bonnes relations ».

 

Hervé Bombrun

© Patrick Pichon

Piste – Championnats de France – Hyères  2017 – Endurance – Poursuite individuelle – Élite hommes –  Podium

Piste – Championnats de France – Hyères 2017 – Endurance – Poursuite individuelle – Élite hommes – Podium