La maman de Florian Maître était sur un petit nuage. Elle n’avait cesse de répéter à qui voulait l’entendre dans l’aire d’arrivée. « C’est mon plus bel anniversaire, merci les gars. C’est magnifique ». Adrien Garel, Florian Maitre et Louis Richard. Les Picards obtiennent le tout premier titre de l’histoire de leur comité en poursuite par équipes juniors. Une victoire qui là encore fera date ! Le match qui les a opposés aux Bretons fut de toute beauté, haletant, palpitant, et dommage, vraiment que la fin de course des hommes de Samuel Monnerais ait été entachées d’une chute qui a mis au tapis Valentin Madouas, longtemps soigné sous la tente médicale par Jean-Marie Lagarde, ancien médecin de l’équipe de France piste, qui a retiré au fils de Laurent une bonne quantité d’échardes.

« C’est mon premier titre, mentionnait avec une joie non dissimulée, Louis Richard. C’est une belle victoire, on a une bonne équipe juniors et le comité à mis tous les moyens pour que l’on soit dans les meilleures dispositions. On avait même de nouvelles roues pour cette course. C’est une grande satisfaction, c’est un succès que l’on attendait. » Pour Florian Maître, le fiston de la maman dont c’était l’anniversaire, le jour restera aussi mémorable et pas seulement par rapport à la date de naissance de sa génitrice. « C’est moi aussi mon premier titre. On avait terminé troisième l’an passé, et cette année on voulait vraiment cette victoire. On n’a pas vu la chute de nos adversaires, c’est triste pour eux. On a juste vu Valentin par terre quand on est passé. » Mais avec ou sans cette chute de toute manière les Picards avaient course gagnées, c’est juste dommage que la fête ait été gâchée sur le final pour les coureurs à l’hermine.

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste