DELZENNE2_1

Élise Delzenne
Crédit photo FFC – Patrick Pichon

Élise Delzenne ne se fixe pas de limites. « Je suis venue aux Championnats de France piste élite, ici à Bordeaux, pour tenter de gagner le plus de titres possible ».

 

Son capital est désormais porté à deux unités après son succès en scratch. « Et demain, il me reste la course aux points, je remets mon titre en jeu, et en plus c’est ma discipline préférée ». Alors, grand chelem en vue ? Qui sait. En attendant, la Nordiste savourait son bien acquis sur le scratch en échappée.

 

« C’est plus beau de gagner comme cela, non », interrogeait-elle. La piste de toute manière reste une discipline que l’ancienne championne de France sur route ne veut pas négliger. « C’est l’une des raisons pour laquelle je quitte Vélocio-Sram et que je rejoins la formation Lotto-Soudal car avec elle, je peux disputer le début de saison sur route et faire les championnats du Monde sur piste. Je me rapproche aussi du Nord, puisque cette équipe est Belge. » Avec des flamandes au sein de effectif. « D’ailleurs, ajoute Élise, j’apprends le flamand depuis quelques temps, non pas parce que je vais dans cette équipe, mais parce que je suis ingénieur dans le civil, et qu’il y a pas mal de postes d’ingénieurs dans cette partie de la Belgique ».

 

 

 

 

Hervé Bombrun