podium-course-aux-points-piste-2016Thomas Boudat fait en quelque sorte son jubilé « piste » sur ces Championnats de France 2016 qu’il dispute à la maison.

 

Jubilé est un terme un peu excessif, car il est quasiment acquis que l’on reverra le coureur Aquitain sur un vélodrome dans le cadre des Championnats nationaux, « mais le haut niveau sur la piste s’est terminé pour moi, dit-il. Je voulais en venant ici prendre le maximum de plaisir, et gagner au moins un titre. » C’est chose faite et en plus d’entrée avec la course aux points. Le coureur de Direct Énergie va maintenant se concentrer sur les autres épreuves qu’il va disputer, et notamment l’Américaine qu’il va courir avec son jeune frère Nicolas. « J’aimerais en quelque sorte lui passer le relais », souriait Boudat avant de se rendre au direct des « rois de la pédale » sur Eurosport.

 

Le relais en quelque sorte il l’a aussi passé à son dauphin de la course aux points, Benjamin Thomas (Armée de Terre) qui devrait lui succéder en équipe de France sur l’omnium.

 

« On se retrouve chaque année sur les France piste avec Thomas, et c’est une belle bataille à chaque fois entre nous, disait Benjamin. Je pensais que la course aux points serait tactique car pas mal de comités étaient en supériorité numérique au départ de cette épreuve, mais au final cela s’est fait à la pédale, et un trio s’est vite dégagé : Thomas Boudat, Corentin Ermenault et moi. Le tournant de la course cela a été pour moi le 12e sprint classement, si je l’avais gagné j’avais une chance de battre Thomas. Mais c’est lui qui s’impose, et après il a été assez vigilant sur toute la fin de course ». Cette belle passe d’armes à donner lieu à un beau Championnat, une étape vers d’autres objectifs pour Benjamin Thomas qui représentera la France lors des prochains Championnats d’Europe piste, en omnium.

 

« La formule de l’omnium a changé et cela fait beaucoup parler, rigole Benjamin. Les distances vont être plus courtes, cela va se courir sur quatre épreuves, toutes en peloton sur une journée. Cela va s’enchaîner, et cela se fera un peu à l’usure. Il va y avoir un scratch, une course tempo, une élimination et une course aux points. Cela me plaît, et le 1er grand test pour moi avec cette omnium nouvelle formule ce sera les Championnats d’Europe fin octobre sur le Vélodrome National de Saint Quentin-en-Yvelines ». Le relais entre Boudat et Thomas sera dès lors complètement passé.

 

 

Hervé Bombrun

 

Résultats complets