Grâce au vélo à assistance électrique, la pratique du vélo s’inscrit de plus en plus dans le quotidien des Français. Le marché national du cycle a en effet poursuivi sa progression en 2017, dépassant la barre des 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires (+ 9,6%) avec près de 2,8 millions de vélos vendus (+ 0,2%), selon l’Union sport & cycle, qui regroupe les entreprises de fabrication et distribution d’articles de sport en France. Le segment du vélo à assistance électrique (VAE), avec 255 000 vélos vendus en 2017, contribue fortement au dynamisme du marché, encourageant l’essor de la mobilité active et le retour du vélo comme moyen de locomotion du quotidien.

Il s’est ainsi vendu deux fois plus de VAE l’an dernier qu’en 2016. Le “bonus VAE”, une aide de l’État de 200 € pour l’achat d’un vélo à assistance électrique, « a créé un effet de levier très important pour le marché du vélo en 2017, beaucoup plus en termes de médiatisation qu’en termes financiers : tout à coup, l’intérêt du vélo à assistance électrique a été porté à la connaissance des Français », explique Jérôme Valentin, coprésident de l’Union sport & cycle et président de Cycleurope Industries (Peugeot Cycles, Gitane, Bianchi…). La refonte par le gouvernement Philippe de ce dispositif, effective au 31 janvier dernier, a certes eu pour effet de ralentir la croissance des ventes. Mais “dès que les magasins auront écoulé leurs stocks, les ventes repartiront sur des hausses à deux chiffres », déclare Jérôme Valentin, qui argumente : « La comparaison avec les pays voisins confirme le potentiel du marché français du VAE. En France, le VAE représente moins de 10 % des volumes vendus, contre 45 % en Belgique et 19 % en Allemagne, où on estime qu’il pourrait monter jusqu’à 35 % à terme…  En termes d’usages, le modèle de demain est celui où l’on choisira son mode de transport – vélo traditionnel, VAE, trottinette, etc. – en fonction de ses besoins ».  

 

 

S’agissant des pratiques loisirs et compétitives, le marché du VTT-AE a également profité de cette dynamique avec 35 340 unités vendues. « Le VAE rend la pratique sportive plus accessible et augmente le nombre de pratiquants », complète André Ghestem, président de la Commission Cycle de l’Union sport & cycle et Directeur Général France de Shimano. « Il a aussi pour effet d’accroître le panier moyen et de stimuler les ventes d’articles à valeur ajoutée, avec un effet d’entraînement sur les accessoires et composants, où la demande se porte sur des produits de qualité. »…

 

 

Communiqué Filières Sports

Patrick François

04/2017

Photos CF