Il est de tradition dans le calendrier national des Cyclosportives que le premier week-end de Juin soit celui de l’ouverture des épreuves montagnardes, ainsi le Mont Ventoux (Granfondo Beaumes de Venise Mont Ventoux), les cols de Haute Savoie (Time Megève Mont Blanc), les contreforts des Cévennes (Granite Mont Lozère), entre autres, sont pris d’assaut par des milliers de Cyclosportifs venus de l’Europe entière sur des organisations au standing reconnu.

 

 

 

 

La sublime région du Mercantour fait également partie du programme et le Granfondo Mercan’Tour Turini avait rassemblé 300 Cyclos grimpeurs H et F pour sa 3ème édition dans un milieu naturel exceptionnel, où les participants tournant autour du difficile Turini devaient dans la partie finale remonter la Vallée de la Vésubie, plombée de chaleur, effectuant pour la première fois de l’année des dénivelés de 3000 m et + sur des distances assez courtes, mais bien suffisantes pour la grande majorité des finishers!

 

 

Dans tout spectacle, quand le décor est installé; les acteurs entrent en scène et il faut en effet reconnaître que sur le Mercan’Tour Turini Café du Cycliste, il n’y a pas eu beaucoup de figurants, mais bien des acteurs engagés à fond dans leur prestation envers ou contre (comme on veut)… eux mêmes et la montagne!… Tout en sachant la respecter…

 

 

Avec dans les premiers rôles Cedrick Dubois totalement impressionnant de force et de décontraction qui a dominé le sujet de manière magistrale, les Italiens Stefano Sala et le champion Davide Rebellin, peuvent en témoigner!… 

Tout comme Karine Temporelli chez les filles qui a démontré sa super forme du moment après sa victoire le dernier week end de mai sur le Granfondo Schleck au Luxembourg, épreuve qualificative pour les mondiaux de Varèse.

Magda de Saint Jean prenant le premier accessit sur le parcours de 115 kms, la Cannoise Laurence Reveglio, poursuivant son chemin pour remporter le classement féminin sur le 125 kms, avec une arrivée jugée au sommet du Boréon!..

 

 

 

 

 

Quelle belle journée de sport en montagne, bien qu’ épuisés mais amplement satisfaits, la plupart d’entre tous se promettant d’être une nouvelle fois de la partie dans 15 jours, cette fois ci dans le décor surnaturel de la Bonnette (encore en partie enneigé..), le plus haut col d’Europe, pour le Mercan’ Tour Bonnette Café du Cycliste, 3ème manche du Trophée Mercantour Granfondos, une bien belle région pour faire du vélo!

 

Merci à Laurent Elleon et Christophe Menei, réalisateurs totalement impliqués, pour la mise en scène, leur accueil et la qualité de leur travail.

 


 

Patrick François

Photos P.F

Emily Picts

Rights reserved

 

  • RESULTATS DES PARCOURS 125  ET 115 KMS MERCANTOUR TURINI 2018

 

CLASSEMENT TURINI PARCOURS 125

 

CLASSEMENT TURINI PARCOURS 115