5 058 cyclistes âgés de 12 ans à 83 ans dont 326 féminines et 11 cyclistes handisport ont pris le départ de l’Ariégeoise 2017 à Tarascon sur Ariège, sous un ciel couvert qui a rendu la température supportable après la canicule des jours précédents.

 

 

Sur la ligne de départ, la Patrouille Green Cycling avait troqué son habituelle bannière verte contre une bannière destinée à promouvoir le partage de la route et le respect des cyclistes par les automobilistes malheureusement malmené ces derniers temps.

L’Ariégeoise, manifestation exemplaire du cyclisme pour tous, propose désormais quatre parcours permettant à chacun de trouver un parcours à son goût : la Passéjade, la Mountagnole, l’Ariégeoise et l’Ariégeoise XXL.  

Les ascensions du col de Port, du col de la Core du col de Saraillé et du Port de Lhers qui ponctuaient ces différents parcours se sont malheureusement déroulées dans une atmosphère brumeuse et humide qui ne permettait pas de profiter des vues magnifiques sur les grands sommets ariégeois comme le mythique Mont Vallier ou le Pic des Trois Seigneurs. L’ambiance était cependant excellente grâce aux nombreux spectateurs enthousiastes présents au bord des routes parmi lesquels un bruyant groupe de supporters portugais portant des perruques fluo qui s’est déplacé au rythme de la course en faisant des olas.

 

La gentillesse et la qualité de l’accueil des 750 bénévoles dévoués et fiers de représenter leur département, contribue pour une large part au succès de l’Ariégeoise. Les participants qui ont pris le temps de s’arrêter aux ravitaillements ont pu apprécier l’excellent fromage du pays bien plus agréable à déguster que les gels et barres énergétiques.

La «XXL» dont c’était la deuxième édition offrait un parcours exigeant de 168 km et 4000 mètres de dénivelé positif finissant par l’ascension inédite d’une dizaine de kilomètres à 8% de moyenne vers la petite station de ski de Goulier Neige qui laissera de beaux souvenirs aux 576 finishers.

 

Les autres parcours se terminaient dans le petit village d’Auzat comme c’est la tradition toutes les années impaires et tout le monde s’y est retrouvé dans la joie pour le repas et la remise des trophées sur le parc des sports idéalement situé dans un écrin de montagnes.

Il convient de souligner l’impressionnant dispositif de sécurité mis en place avec 82 motards, 10 médecins et d’innombrables pancartes pour prévenir les coureurs des virages dangereux. Heureusement, les chutes ont été peu nombreuses et sans gravité.

 

Comme toujours et malgré les mises en garde de l’organisation, quelques imbéciles ont jeté leurs tubes de gel et autre emballages sur la route ou dans la nature. Les actions des organisateurs en faveur de la protection de l’environnement sont cependant remarquables: les plaques de guidon réutilisables sont récupérées à l’arrivée, le covoiturage est encouragé sur le site internet, les couverts du repas sont biodégradables, de nombreux filets de collectes des déchets sont installés sur la parcours, les produits proposés sur les ravitaillements sont sans emballage.

Merci à Patrice Vidal et à toute l’équipe d’organisation pour leur accueil.

 

L’Ariégeoise est une grande et belle fête du vélo qui fait honneur à l’Ariège et donne envie à tous les cyclistes de venir la découvrir !

 

Pierre