Tour de force des organisateurs à l’occasion de cette 25ème édition de l’Ardéchoise!

 

Dès notre arrivée dans les environs de St Félicien, le ciel ne nous annonçait rien de réjouissant pour ce samedi 18 juin. Et pourtant ! Pourtant tout avait été fait pour que la fête soit belle.

Cette manifestation « mondiale » ne se prépare pas en une année, mais à la longue, 25 années d’expérience et de savoir faire. Gérard MISTLER, Bernard VALLET et les 8000 bénévoles engagés cette année, ont réussi à faire vivre une région et ses habitants au rythme de cette cyclo qui rassemblait cette année près de 17.000 cyclistes dont plus de 8.000 pour la seule journée du samedi. Et quand on fait le point des petits détails, on se dit que cette épreuve met « le paquet » pour accueillir ses hôtes.

Par exemple les sacs fabriqués avec des matériaux recyclés, ces épingles bien rangées avec les rilsans pour agrafer dossards et plaques de cadre ; avez-vous compté les « heures de travail » nécessaires pour faire 20.000 fois ce rangement !?…

 

ARD22

 

ARD32

 

 

Et la quatrième poche au logo de « Green Cycling » cousue sur le maillot anniversaire pour y glisser ses déchets !!

Bien sûr tous les villages traversés par l’épreuve, du mercredi au samedi, s’étaient mis en quatre, pour rivaliser d’ingéniosité afin de décorer au mieux leurs sites.

Tout était en place, mis à part le ciel qui alternait les belles périodes ensoleillées et les gros orages ; des couleurs dignes des plus grands tableaux de peinture.

 

ARD20

 

 

ARD8_640

Le samedi matin, avec notre amie Patrouilleuse Martine FAURE, nous étions placés par Gérard MISTLER en « deuxième rideau », derrière Bernard THEVENET, Laurent WAUQIEZ, le Président de la Region Auvergne-Rhône-Alpes (qui a d’ailleurs bien « mouillé le maillot » en tandem avec son ami handisport non-voyant ; je les ai vus pédaler sur le faux plat montant qui suivait le col du Buisson et ils ne faisaient pas « semblant » !). Mais la « vedette » de l’Ardéchoise reste Robert MARCHAND que nous avons accompagné quelques mètres.

Dans sa 105 ème année, il reste un exemple pour beaucoup, un exemple et un message d’espoir!

 

IMG_1706

 

Le départ fut donné par un temps sec. Je suis donc parti mais la route est vite devenue mouillée. Après avoir vu une première chute devant moi, j’ai opté pour le parcours du Doux, 85 kilomètres avec 1500 mètres de dénivelé annoncés (j’en avais un peu moins sur mon altimètre). Je suis ravi d’avoir découvert cette vallée que l’on contourne habituellement, les paysages sont magnifiques. Bien sûr faire l’Ardéchoise en étant « seul au monde » est étrange. Mais les villageois ne sont pas en reste sur ce parcours. Le village de Désaignes est particulièrement mis en valeur avec un ravitaillement très festif au centre de ce « village remarquable ».

 

ARD11_640

 

Cette option m’a permis de rentrer à St Félicien vers 11h10, certes un peu mouillé (mais si peu), certes avec parfois la « peur au ventre » dans certaines descentes, mais finalement sans danger si on restait prudent. Tout était parfait pour moi, côté déchets, quelques détritus, mais si peu en regard des plus de 16.000 cyclistes.

Non le gros souci de cette édition a été la météo pour ceux qui auront opté pour des parcours plus longs. Car après 14h00 le ciel s’est déchaîné pour laisser tomber pluie ou grêle…

Plusieurs centaines de participants, réfugiés dans des auberges ou au coeur des villages, toujours très accueillants ont ainsi du être rapatriés en autocars!…

 

ARD25

 

ARD26

 

Ceci mis à part, un grand merci à toutes et tous, bénévoles, organisateurs, on a hâte de revivre l’aventure sous le soleil, à l’année prochaine!