Saint-Félicien, petite bourgade du Nord de l’Ardèche, depuis désormais 25 ans, est une semaine en juin la capitale du vélo. Et cette 24ème édition de l’Ardéchoise aura rassemblé cette année pas moins de 15.500 passionnés de la petite reine, que ce soit en randonneur sur un ou plusieurs jours ou que ce soit en cyclo sportif sur un des 5 parcours chronométrés. 

Nul doute que pour la 25ème édition en 2016, la barre des 16.000 participants sera franchie allègrement, tant l’ambiance et le côté festif et convivial de l’Ardéchoise rassemblent au-delà du simple intérêt sportif !

 

ARDC1

 

Et l’organisation toute entière, orchestrée par Gérard Mistler et sa véritable armée de bénévoles, s’est montrée comme chaque année à la hauteur de l’événement, pour gérer l’ensemble des besoins inhérents à une telle manifestation : logistique, secours, sécurité, ravitaillements, information…

 

 

 

Gérard Mistler tire son bilan à chaud de l’Ardéchoise 2015:

 

Sur le plan sportif, les cyclistes ont pu bénéficier d’un temps idéal, malgré un vent du Nord omniprésent « Samedi, il n’a fait ni froid, ni chaud. Il n’a pas plu et il n’a pas fait de forte chaleur. C’est ce qu’on craint le plus car cela entraîne des défaillances (problèmes cardiaques, déshydratation », Cette année, nous avons eu beaucoup moins d’abandons et il y a trois fois moins d’accidents à déplorer!

 

Sur le plan festif, J’ai parcouru, pendant quatre jours, presque tous les villages traversés par la course. Cette année, j’ai senti un accueil encore plus fort et chaleureux. Il y a encore plus d’engagement et de volonté de la part de la population de toute la région. Il y a une véritable alchimie qui est en train de se créer autour de l’Ardéchoise!

Enfin, 2015 est la plus belle des éditions en terme d’organisation. On a vraiment amélioré des choses pour limiter le plus possible les files d’attente pour les cyclistes. Je peux compter sur une équipe dévouée et compétente qui accomplit un travail remarquable pour accueillir plus de 15 000 cyclistes. »

 

ARDC2

 

 

 

Avec autant de points positifs, c’est satisfait que Gérard Mistler tire son bilan de l’Ardéchoise 2015. En pleine confiance, lui et son équipe s’apprêtent à préparer la 25ème pour 2016.

Sans oublier les conseils de Robert Marchand, le centenaire bien connu de l’Ardéchoise. Sur la ligne de départ, il a appelé les coureurs à la prudence. « Je pense que ça a frappé beaucoup de consciences », souligne Gérard Mistler…

 

ARDC3

 

 

Le temps au beau fixe, malgré un vent du nord violent et omniprésent, aura permis à chacun d’admirer les paysages somptueux et variés de l’Ardèche, entre montagnes et vertes forêts, plateaux fleuris, gorges et lacs sans oublier le splendide Mont Gerbier de Jonc, source de la Loire. La boucle des Sucs à ce titre, offre un panorama à couper le souffle sur le haut plateau ardéchois… 

Pédaler dans de tels décors en parfaite sécurité est un vrai bonheur et cela constitue certainement l’une des raisons du succès magistral de l’Ardéchoise.

 

ARDC7

 

 

 

 

 

ARDC8

 

L’Ardéchoise est une fête, et la population prend toute sa part dans la réussite de l’épreuve, les villages apprêtés et décorés à qui mieux mieux, comme Saint-Julien-de-Boutières rendant hommage à Charlie Chaplin ou Rochepaule dont la traversée sur le vélo relève de la gageure, tant le stand ravitaillement (copieusement fourni en produits du terroir) ne désemplit pas ! 

 

Décorations, fanfares, orchestres ou tout simplement les encouragements au bord de la route dans chaque village, voilà qui motive et met de bonne humeur lorsque les organismes commencent à être éprouvés par la distance et l’effort !

 

ARDC4

 

 

 

Pour autant, avec plusieurs milliers de participants, la question de la gestion des déchets se pose immanquablement et, si l’on excepte les portions du parcours peu empruntées, il faut bien dire que des progrès sont encore attendus de la part des cyclistes, notamment aux points d’intersection et sur les parties communes du circuit, particulièrement entre Saint-Martin-de-Valamas et Lalouvesc, tant les patrouilleurs ont pu noter samedi en fin de journée un nombre conséquent d’emballages et topettes vides sur la route et sur les bas-côtés, en particulier dans la montée du Col de Saint Agrève… 

 

ARDC15

 

 

 

Et ceci malgré les panneaux de l’organisation incitant chacun à rester propre… Dans ces conditions, la présence d’une délégation Eco Cyclo nombreuse et motivée prend tout son sens, pour que le message et les valeurs qu’elle porte soient relayés efficacement auprès des pratiquants venus de tous horizons.

 

En 2016 ce sera donc la 25ème édition de l’Ardéchoise, qui promet de battre tous les records de participation, espérons également qu’elle sera encore plus festive, chaleureuse et souriante que jamais !

 

Laurent Lespagnol

 

– Classement et points TLO de l’Ardéchoise et les Boutières, à venir…