C’est donc exact, la Madeleine fait bien partie des 10 Cyclosportives les plus difficiles de France et malgré son kilométrage relativement modeste, la multiplication des ascensions sur 90 kms, consacre un dénivelé de plus de 4300 m avec en plat de résistance le Col de la Madeleine, escaladé comme un ultime effort ou comme un chemin de croix selon les aptitudes et le niveau de fatigue des cyclistes rescapés.

 

DEP8_FFC

 
Car il en fallait aussi du courage pour s’élancer de Saint François Longchamp enveloppé dans les épais nuages du matin, pour une descente sous contrôle et sous la pluie,  jusqu’à la Chambre où après quelques rechanges vestimentaires, le peloton des 250 cyclos s’est embarqué à toute allure dans la Vallée de la Maurienne, jusqu’à Chamoux Gelon,  pied du Col de Champ Laurent, première difficulté sérieuse de la journée, suivi immédiatement par les 5 derniers kilomètres du Grand Cucheron, avant d’amorcer une descente rapide, sans être trop sinueuse (attention ça glisse!…), en direction de la Vallée.
 
ROUTE2_FFC
 
PAYS1_FFC
 
Tout ceci comme un hors d’oeuvre qui précède les désormais célèbres lacets de Montvernier, prélude du Col de Chaussy, interminable et noyé dans le brouillard d’altitude au sommet.
 

 

Puis à Montaimont, mise en route terminale avec les 14 derniers kms qui mènent à la ligne d’arrivée, altitude 2000, apothéose d’une journée qui effectivement aurait pu être encore être plus difficile si la pluie avait persisté… 
 

La patrouille Eco Cyclo à l’oeuvre n’a pas eu de remarques particulières sur le comportement des cyclos, restés cleans et tenant compte également des informations préalables de l’organisation qui a fait de cet évènement un exemple remarquable d’éco responsabilité, dans ce contexte, nous félicitons et remercions chaleureusement,  Marie, Florian et tout le staff pour cet engagement et leur accueil très amical.

 

MIRKO2_FFC

 

 

Ainsi quelques patrouilleurs ont poussé leur défi personnel pour une ultime sortie montagnarde en 2015, David Devecchi et Mirko Puglioli intégrant le Top 7 au scratch, complété par les podiums catégories de Martine et de Marco, bravo à ces braves Patrouilleurs qui chaque semaine sont à l’ouvrage et montrent de manière sérieuse et responsable les couleurs Eco Cyclo!
Notons aussi sur le plan sportif, une nouvelle victoire « à la pédale » de l’Italien Stefano Sala, en mal de reconnaissance dans son pays et qui a fait des épreuves Cyclosportives alpestres son terrain de chasse favori cette saison!…
 
PAT1_FFC
 
 
PAYS4_FFC
 

La Maurienne « le plus grand territoire cyclable du monde » a donc une nouvelle fois montré son attachement au vélo pour tous, c’est un honneur d’avoir participé à cette 12ème édition de la Madeleine.

 

Patrick François