La Soirée « Elles à Vélo » a quadrillé la France.

 

Le développement du cyclisme féminin étant un axe de développement que s’est assigné la Fédération Française de Cyclisme. Les actions en cette année 2017 se sont d’ailleurs multipliées aux quatre coins de l’Hexagone, ou presque avec Bordeaux, Roubaix, Saint Quentin-en-Yvelines, et Grenoble sous l’impulsion du tout nouveau comité Auvergne Rhône-Alpes, l’Entente Sud Isère Piste, Pier-Angelo Bincoletto et Magalie Perret.

 

Vélodrome mythique s’il en est, le Palais des Sports de Grenoble avait mis ses plus beaux atours pour accueillir ses dames. Elles ont répondu présent, et le succès a enthousiasmé les organisateurs de cette soirée, ou découverte du cyclisme sur piste, massages, atelier roller, danse étaient entre autres au programme. « Je n’avais jamais roulé sur une piste de ma vie, déclarait Géraldine. C’est une belle expérience, une belle découverte. » Qui provoque aussi une montée d’adrénaline, agrémentée de quelques frissons. « On ne se rend pas compte de l’inclinaison des virages quand on regarde le cyclisme sur piste à la télé. C’est vraiment impressionnant. C’est super aussi « Elles à Vélo », de voir tant de filles effectuées des tours de piste, car dans mon esprit le cyclisme était un milieu plutôt masculin. Alors se retrouver comme cela entre filles est moins intimidant. »

 

Un beau succès qu’a apprécié également Christelle Reille, la nouvelle présidente du Comité Auvergne Rhône-Alpes de Cyclisme. « Cette soirée nous permet de nous ouvrir, de nous faire connaître par des filles qui ne connaissent pas forcément la piste, le cyclisme, l’action de nos clubs et de notre Fédération. On se fait connaître de la sorte aux non-initiés ».

 

Cette opération a également permis aussi d’investir le Vélodrome de Grenoble, le temps de cette belle soirée. « Dès que l’on voit un vélo venir ici, c’est une grande joie pour nous, ajoutait Christelle Reille. A chaque fois que l’on voit les portes qui s’ouvrent et la lumière s’allumer au Palais des Sports de Grenoble, nous sommes ravis. Nous avons bon espoir que ce vélodrome rouvre définitivement ses portes ». La multiplication de ce genre d’actions démocratiques, et de cyclisme pour toutes, mais aussi tous, matinées, de compétitions pourrait sans nul doute y aider. Tous les passionnés de cyclisme de la Région Auvergne Rhône-Alpes l’espèrent, en tout cas.

 

Retour, en vidéo, sur cette soirée et interview de Christelle Reille, nouvelle Présidente du Comité FFC Auvergne-Rhône-Alpes.

 

 

Hervé Bombrun