Plan de Féminisation – Karine Chambonneau

Plan de Féminisation – Karine Chambonneau

Dans le cadre de Avignon Vélo Passion qui s’est tenu récemment- et qui fut une belle réussite- Karine Chambonneau est intervenue en qualité de conférencière sur le thème du « cyclisme féminin ». « Avignon Vélo Passion, rappelle notre interlocutrice, est un événement multi-disciplines et transversal proposant du cyclo-cross indoor, du BMX, du trial, de l’initiation au cyclisme pour les tout petits via la pratique draisiennes et une sortie route. Toutes les disciplines étaient représentées. »

 

Ancienne pilote de BMX de très haut-niveau, Karine Chambonneau a au cours de ces trois jours d’intervention, « rappelée la place historique des femmes dans le sport cycliste, avec des exemples datant des années 1890, fait état des constats chiffrés sur la place des femmes au sein des différentes fédérations, et évoqué la part des pratiquantes femmes également dans le loisir. On remarque en effet, ajoute-t-elle, que dans les fédérations la part des femmes est en moyenne de 10% environ, alors qu’en termes de pratiques de loisirs les femmes représentent environ 49% de la population sportive dans notre pays. Ce sont des points intéressants à mettre en avant, et surtout sur lesquels nous devons travailler ».

 

Autre axe détaillé par Karine Chambonneau : le plan de féminisation de la Fédération Française de Cyclisme, « avec les différents axes de communication proposés, le sport santé, loisir et la médiatisation du sport féminin. Je suis revenue aussi sur les États Généraux du cyclisme féminin qui se sont tenus à la fin de l’année 2017. J’ai également présenté le projet fédéral par rapport aux acteurs de terrain, l’idée étant d’être en lien avec nos soutiens sur les territoires, à savoir les comités et les clubs. J’ai mis aussi en avant les cibles, les axes, les nouvelles pratiques, le développement de la pratique loisir. »

 

Une mise en lumière de la commission nationale féminine a encore été effectuée par Karine Chambonneau, laquelle a souligné « son travail, ses motivations, tout en rappelant que l’action de cette dernière était fortement soutenue par le président de la Fédération Française de Cyclisme, Michel Callot, et sa vice-présidente Marie-Françoise Potereau. J’ai terminé par une présentation de différentes championnes des différentes disciplines : BMX, VTT, route et cyclo-cross ».

 

Suite à ces exposés, des échanges ont été nourris avec le public, notamment avec les représentants du Tour Féminin de l’Ardèche « qui rencontrent, précise Karine Chambonneau, des difficultés pour relancer la machine chaque année, trouver de nouveaux partenaires. Ils souhaiteraient un soutien de la part de la FFC pour la médiatisation de leur événement afin que cela puisse leur permettre d’avoir davantage de partenaires. J’ai eu également des échanges avec le responsable d’un club multisport, qui lui voyait la pratique féminine se développer mais dans un esprit plus de loisir, avec des créneaux adaptés et moins de contraintes qu’en club. Enfin, une ancienne cycliste Suisse, basée désormais en France, nous avons fait savoir qu’elle organisait chaque semaine de sorties route dont elle assure la promotion via les réseaux sociaux. Nous avons aussi accueilli les scolaires le vendredi après-midi, et pour une première fois, cette manifestation a été très constructive dans tous les domaines ».

 

Ce type d’actions, Karine Chambonneau, double médaillée d’argent aux Championnats du Monde de BMX, lauréate de la Coupe du Monde de BMX, espère être en capacité de renouveler ce type d’intervention en d’autres lieux, « afin de continuer à promouvoir et faire en sorte que l’on évoque de plus en plus la pratique du cyclisme au féminin ».

 

 

Hervé Bombrun