Dans le cadre de sa campagne « ex-aequo », le Ministère des Sports vient d’éditer un guide traitant de la prévention des violences, incivilités et discriminations dans le sport.

 

Nous, acteurs du cyclisme, pouvons généralement, nous sentir relativement éloignés de ces problématiques évoquées davantage à travers d’autres pratiques sportives.

 

Pourtant, si on prend la peine de se pencher d’un peu plus près sur ce sujet, incivilités, discriminations et violences sont malheureusement présentes dans le cyclisme.

 

 

 

Des exemples concrets peuvent en effet venir étayer des faits qui font que l’on peut se retrouver fréquemment confronté à ces trois fléaux au cours de nos activités :

 

  • Sur la route, lors des relations de cohabitations qui sont parfois difficiles avec les autres usagers de la chaussée.

 

  • Sur les courses, dans les relations avec les parents ou bien dans les « attitudes » de certains « supporters ».

 

C’est en étant encore plus attentif ensemble, et davantage sensibilisé au fonctionnement et aux conséquences de ces comportements auxquels nous pouvons être confrontés au sein nos clubs et/ou de nos équipes cyclistes, particulièrement entre les jeunes pratiquants, que nous pourrons les prévenir.

 

Et s’ils ne conduisent pas, souvent à des conséquences dramatiques, ceux-ci, au final, peuvent-être la cause d’abandon de nos activités, « d’arrêt de carrière » cyclistes dus à des actes de violences qui au départ pouvaient paraître anodins.

 

Ainsi, la campagne du Ministère des Sports a pour vocation d’aider les acteurs du sport, y compris ceux du cyclisme, à prendre davantage conscience que nos activités, comme dans les autres pans de la société, peuvent-être le théâtre d’agissements et de faits nuisibles à l’épanouissement des individus et aux valeurs que nous partageons collectivement au sein du cyclisme français. Il ne s’agit pas là de pointer du doigt, mais bien de faire le choix de ne pas fermer les yeux.

 

Le guide du Ministère apporte des éléments de compréhension de ces phénomènes et, surtout, des clés pratiques afin de savoir comment agir lorsque, en tant qu’acteurs du cyclisme, pratiquants, dirigeants, arbitres, motards, nous sommes confrontés ou témoins de tels agissements. La prise de connaissance et le relais de ce guide peuvent constituer le premier acte afin de mieux agir face à des situations qui, en somme, nous concernent tous.

 

Cliquez sur l’image ci-dessus pour accéder au guide dans son intégralité

 

France Cyclisme