Directeur Technique National – Armée des Champions – Christophe Manin

Directeur Technique National – Armée des Champions – Christophe Manin

Christophe Manin s’est rendu, hier, à la réception organisée par le CNSD présentant les 15 coureurs cyclistes de la FFC qui ont intégré le programme « Sportifs de Haut-Niveau de la Défense », Armée des Champions. Entretien avec le DTN sur ce beau partenariat entre le Ministère de la Défense et notre fédération.

 

France Cyclisme : Christophe Manin, que représente pour vous, DTN de la FFC, cet engagement du Ministère de la Défense à l’égard de nos athlètes de haut-niveau ?

Christophe Manin : « C’est un partenariat très bénéfique, car il permet à nos coureurs d’avoir une situation socio-professionnelle stable et contractualisée sur un temps donné avec le Ministère de la Défense, via l’Armée des Champions. Ainsi, ils sont libérés d’un poids, et concentrés uniquement sur leur activité et la performance. Nos 15 athlètes sont en effet stabilisés professionnellement puisqu’ils perçoivent une solde, bénéficient d’une couverture sociale. Ils peuvent donc penser à la performance de manière plus sereine ».

 

FC : La relation entre la FFC et Ministère de la Défense est forte, et perdure depuis plusieurs années…

CM : « L’Armée a toujours aidé les fédérations sportives. Il y a quelques années le Ministère de la Défense a même créé l’équipe de l’Armée de Terre, laquelle évoluait en continentale sur la route. Elle a cessé son activité en novembre 2017. La ministre de la Défense s’est alors engagée à reprendre et à créer des « postes » pour les coureurs cyclistes. Une dizaine de nouveaux contrats ont ainsi été ouverts pour nos athlètes de haut-niveau. Actuellement, nos militaires « FFC » sont au nombre de 15 au sein de l’Armée des Champions ».

 

FC : On sent aussi une grande présence, un fort accompagnement de la part de Hervé Piccirillo, Haut-Commissaire au Sport de l’Armée, auprès de nos sportifs…

CM : « Oui. Hervé Piccirillo, ancien arbitre de football en Ligue 1, est un fin connaisseur du monde sportif, et tout particulièrement du sport cycliste. Hervé Piccirillo apprécie beaucoup notre sport et nous l’a démontré lors des diverses réunions que nous avons eu hier en sa compagnie. »

 

FC : La majeure partie des athlètes en contrat avec le Ministère de la Défense pratique une discipline Olympique, cet engagement avec l’Armée leur donne donc une forme de sérénité, pour la plupart d’entre eux jusqu’aux Jeux de Tokyo 2020

CM : « Les durées de contrat ne sont pas toutes les mêmes, pour certains ils s’arrêteront l’an prochain, mais compte tenu des sportifs concernés on peut penser qu’ils seront prolongés. Tous ceux qui ont intégré l’Armée cette année bénéficient de contrats qui courront au-delà des JO 2020 de Tokyo. Cela donne de la sérénité à l’ensemble de nos sportifs, qui, a une exception près, nourrissent tous un projet Olympique pour 2020, au Japon, que ce soit sur la piste, sur la route ou en BMX ».

 

 

Hervé Bombrun