Convention Sécurité routière – Michel Callot – Emmanuel Barbe : « On porte les mêmes valeurs

Président de la Fédération Française de Cyclisme, Michel Callot a signé une convention avec Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière.

 

Interview

France Cyclisme : Quels sont les termes de la convention que vous venez de signer avec la Fédération Française de Cyclisme, Monsieur Barbe ?

Emmanuel Barbe : C’est une convention qui nous engage mutuellement à communiquer sur le fait que les cyclistes et les automobilistes se partagent la route.

 

FC : A ce sujet pouvez-vous nous rappeler les règles à respecter par les automobilistes quand ils doivent doubler des cyclistes ?

EB : Lorsqu’un automobiliste dépasse un cycliste en ville, il doit-être à un mètre de lui. Cette règle passe à un mètre cinquante quand les automobilistes empruntent des routes de campagne, et surtout lorsqu’une voiture dépasse un cycliste son conducteur a le droit de « manger » la ligne blanche afin de pouvoir doubler.

 

FC : Ce sont en somme les règles de partage de la route.

EB : Oui, et nous allons porter avec la Fédération Française de Cyclisme ces règles de partage, qui sont également mises en avant par la FFC. Je suis par ailleurs ravi de voir que la FFC met l’accent sur la sécurité, et de fait, je constate avec ravissement que sur l’ensemble des supports de communication de la Fédération Française de Cyclisme tous les licenciés de la Fédération Française de cyclisme portent un casque. C’est pour moi une règle de prudence et de sécurité importante.

 

FC : Depuis combien de temps travaillez sur cette convention ?

EB : Fédérer une fédération était pour nous un bel objectif car la FFC est pour nous porteuse de valeurs très fortes. Elle est également très représentative, chose très importante à nos yeux. La Fédération Française de Cyclisme est représentée par des personnes élues. Ils portent un mandat et parlent à notre jeunesse. C’est pour nous sécurité routière une très belle chose que d’avoir un tel partenariat. Nous nous étions rencontrés il y a un, le Président de la FFC, Michel Callot, et moi-même, et nous avions décidé de cette convention. Nos équipes ont travaillé dessus. Nous l’avons finalisé aujourd’hui, à Mantes-la-Jolie, dans le cadre des Championnats de France sur route 2018, et je suis ravi que cela se fasse dans le cadre de ces compétitions. Après les conventions, il convient de les suivre, car signer un bout de papier, il n’y a rien de plus facile, mais il faut les mettre en œuvre, exécuter aussi des bilans intermédiaires, finaux afin de mesurer à la fin si nous avons été en capacité de diffuser le plus de message de prévention conjointement.

 

 

Hervé Bombrun