Champion de France Espoirs de cyclo-cross, Clément Venturini a réalisé un carton plein ce week-end avec deux succès obtenus à Marle et à Hittnau en Suisse. Le coureur de la Cofidis déclare à ffc.fr, avoir eu « de moins bonnes sensations en Suisse que la veille à Marle, ce qui est normal car la bataille face à Francis Mourey avait été belle. Il y a eu aussi le voyage à effectuer de la Picardie à la Suisse, ce qui fatigue forcément. Le fait que Francis ne soit pas là aussi, la course a plus pesé sur mes épaules, ce qui était un peu rageant et compréhensible aussi d’un autre côté. Le circuit en tout cas était superbe, dur, roulant et il a fait un super temps. Weber a attaqué à deux tours de la fin, mais personne ne voulait rouler avec moi. Tout le monde me laissait faire, j’ai donc pris le parti de lancer s’échapper Weber. J’ai fait ensuite les deux derniers tours à bloc pour le reprendre et gagner. Je conclus en Suisse un très bon week-end, deux cross UCI (C1 et C2), et deux succès. Je suis en prime leader du challenge EKZCROSS Tour. Maintenant, je vais privilégier la récupération à bloc, car j’ai fini la course en terre helvète bien « cramé » après une grosse semaine à l’entraînement. » Un gros bloc de travail avant Marle et Hittnau justifié par l’échéance à la fin de cette semaine par les championnats d’Europe de cyclo-cross, à Lorsch, en Allemagne. « L’objectif bien évidemment quand on prend le départ d’une course c’est pour essayer de la gagner, résume encore pour ffc.fr, le coureur de la Cofidis, ou à tout le moins d’accrocher un podium. J’ai tout fait en fonction de ces championnats d’Europe et dans le but d’être bien sur cette course, maintenant entre aussi en ligne de compte le facteur chance. Je sais aussi très bien que ce sera dur que les Belges, Vantourenhout, Van Aert qui seront favoris, Matthieu Van der Poël aussi fait partie de cette catégorie. Moi, je ne suis qu’un outsider sur cette épreuve. » Mais qui est loin d’avoir dit son dernier mot !Hervé Bombrun