Pauline Ferrand-Prévot a repris son activité cyclo-cross. Elle a disputé hier une épreuve régionale à la Ferté Gaucher qu’elle a remportée. « Je vais reprendre cette activité qui me tient à cœur, dit la médaillée de bronze des derniers Championnats du Monde de VTT à Cairns. Et si tout va bien, je pense disputer quelques cross internationaux au mois de décembre. Et si je ne suis pas blessée, que je suis bien, en forme, je pense disputer les Championnats de France élite femmes 2018 de Quelneuc-Carentoir ».

Les ambitions en revanche ne sont pas encore déterminées pour Pauline par rapport à cette saison hivernale. « Je veux faire un bon bloc de cyclo-cross en décembre dans le but avant tout de préparer la saison sur route et de VTT, et notamment les toutes premières classiques World Tour sur la route ainsi que la première manche de Coupe du Monde de VTT qui est programmée elle aussi très tôt dans la saison. Après forcément cela reste des compétitions, et mon envie première, est de toujours bien faire quand j’ai un dossard accroché sur mon maillot. Je ne vais pas y aller que pour participer bien évidemment. Mais actuellement je ne sais pas ce que je vaux et quelles ambitions je peux afficher car cela fait tout de même deux saisons que je n’ai pas disputée de compétitions en cyclo-cros. Je ne sais comment les filles ont progressé, comment elles ont évolué durant mes deux ans d’absence. » Mais pour Pauline ce retour d’immersion en cyclo-cross est « un beau challenge. J’ai vraiment envie, dit-elle encore. Cela me motive d’en faire cet hiver, et je tente. » La question de Valkenburg et du Championnat du Monde 2018 est aussi en suspense. « Après si cela ne tenait que de moi je dirais oui, déclare Pauline. Mais il faut que je sois sélectionnée. Si cela vraiment bien sans doute aussi que mon équipe va me demander d’aller jusqu’aux Championnats du Monde de Valkenburg. Mais c’est si seulement tout va vraiment bien. On verra donc tout cela dans quelques semaines….