Leader du Team Cross by G4, Steve Chainel évoque ses ambitions hivernales. Interview

 

Steve que représente à vos yeux votre 9e place aux Championnats d’Europe disputés à Pont-Château ?

Pont-Château c’était l’objectif numéro de ma saison 2016-2017 avec les Championnats du Monde, bien évidemment parce que ces Championnats d’Europe se disputaient en France, que cette course rappelle de très bons souvenirs sur un parcours qui convient parfaitement à mes qualités physiques. J’avais de grandes ambitions, je voulais arriver sur cette épreuve à 100%, et au final 9e  ce n’est pas si mal compte tenu de la physionomie de la course, du fait de ma crevaison survenue à l’issue du 1er tour. J’ai fait une compétition pleine sur laquelle j’ai pu donner mon maximum. Cela vient récompenser mon bon été de travail. Je suis super content.

 

 

Coxyde ce week-end, vos ambitions, Steve ?

C’est toujours délicat de courir dans le sable. Je sais que dans un très bon jour, physiquement, je suis en capacité de faire de très belles choses. Il faut être physiquement pour que cela passe bien dans le sable. J’ai fait un top 10 ici en Élite, mais là je me présente dans une condition physique différente. Je suis un peu en fin de cycle, et mon but est de terminer, si possible, parmi les quinze premiers. Et ensuite je vais m’accorder deux week-ends sans compétition avant de reprendre normalement à l’occasion de la finale de la Coupe de France 2016 de Nommay.

 

Et la fin de saison, quels sont les buts que vous vous êtes fixés ?

L’objectif numéro c’est le Championnat du Monde de cyclo-cross au Luxembourg, car c’est à deux heures de la maison. Tous mes supporters seront là, et sur les Championnats du Monde il y a toujours moins de Belges au départ que sur les manches de Coupes du Monde. Cela reste l’épreuve majeure du calendrier, pour moi. L’an passé je suis resté sur ma faim, une note amère, 20e, loin des objectifs que je m’étais fixés. Je vais vraiment préparer cette fin de saison et le Mondial, et cela passera forcément par les Championnats de France de Lanarvilly que je vais essayer faire au mieux, le plus sérieusement possible et y mettant le plus de cœur. Si je fais un podium, je serais content.

 

 

 

 

Hervé Bombrun