Neveu de l’ex-professionnel, Stéphane Bonsergent, Maxime a démontré que la lignée Mayennaise avait encore (peut-être) de beaux jours devant elle.Le sociétaire de Château-Gonthier a en effet dominé la course des cadets lors de la première manche de la Coupe de France de cyclo-cross « La France Cycliste », disputée par cent quatre-vingt neuf concurrents, à Besançon ! Un sacré peloton ce qui démontre la belle santé de cette discipline et surtout l’engouement qu’elle crée chez les jeunes.« Stéphane est le frère jumeau de mon père, faisait savoir à ffc.fr, le jeune Mayennais laréaut de sept épreuves sur la route cette année. J’avais disputé les manches du challenge « La France Cycliste » l’an passé, et cette année, je visais un top 5, ici. J’ai regardé au début de course, et après j’ai décidé de prendre les devants », ajoutait ce coureur qui avait reçu les encouragements de son oncle avant la course.« Il m’a dit de rester serein, de ne pas commettre d’erreurs, précis et sûr de moi. » Consignes appliquées à la lettre, au millimètre presque. « Il était plus fort, concédait, sion dauphin, Tristan Montchamp de l’EC Saint-Étienne Probike, coureur entraîné par Domnique Garde et Cédric Bonnefoy. J’aimle bien ce type de parcours, courir sur un terrain humide et boueux, mais la technique du gonflage du vélo dans de telleds conditions, c’est une science », concédait le vainqueur d’une étape du Tour du Cantal, sur la route cette année.
Troisième d’une course très disputée, Antoine Raugel, appréciait les progrès qu’il avait accomplis, et qui lui ont permis de s’installer à cette place. « J’ai progressé en tout, et sur cette épreuve j’étais très motivé. Il y avait beaucoup de personnes qui avaient fait le déplacement pour venir me supporter. C’était quelque chose de très motivant. Je suis bien installé dans la hiérarchie nationale cadets désormais, et je vais essayer d’enchaîner. Je vais tout faire pour en tous les cas. »

Hervé Bombrun