« Le bilan est intéressant », c’est par cette phrase que Julien Thollet, entraîneur national pour le cyclo-cross, et plus particulièrement les catégories juniors et espoirs, analyse la première campagne des « bleus » ce week-end du côté de Valkenburg, aux Pays-Bas. Là, où s’est jouée la première manche de Coupe du Monde de la saison. « On s’est positionné dans ces deux catégories, explique-t-il à ffc.fr. Thomas Bonnet est quatrième en juniors, et surtout Fabien Doubey signe un podium chez les Espoirs. Mais toutefois, il est difficile de tirer des enseignements par rapport à cette course, car le parcours était atypique, assez « typé » VTT, avec d’importantes portions en montées et en descentes très marquées qui demandaient un engagement technique. Les juniors ont répondu présents dans l’ensemble, les Espoirs aussi, puisque même si il n’était pas dans un grand jour, Clément Venturini accroche une huitième place. L’équipe de France juniors et espoirs a été dans sa grande majorité dans le rythme pour cette première sortie internationale, et c’est plutôt intéressant ». A propos des épreuves élites, Julien Thollet ajoute. « Les élites ont été plus en retrait, Francis Mourey n’est pas encore au top, pareil pour les filles et Lucie, mais nous n’en sommes qu’au début de saison. C’est la première manche, on ne peut pas tirer d’enseignements. Il faut attendre les suivantes, et puis le rendez-vous des championnats du Monde, à Tabor est programmé fin janvier 2015. C’est encore loin. Marlène Petit signe un top 15. Ce qui est bien par contre chez les filles c’est la seizième place de Laura Perry qui sort tout juste des juniors, la vingt-et-unième de Juliette Labous, alors qu’elle était malade en plus. La prestation de ces jeunes athlètes dames à Valkenburg est bien, intéressante. C’est assez prometteur pour l’avenir, même si cela demande confirmation sur d’autres sorties internationales. »Hervé Bombrun