Double Champion du Monde de cyclo-cross en juniors et en Espoirs, Arnaud Jouffroy fait son grand retour dans les cyclo-cross, et en Coupe de France. Entretien.

 

France Cyclisme : Arnaud, qu’est-ce qui motive ce retour en cyclo-cross ?

Arnaud Jouffroy : Je suis actuellement en DEJEPS afin de passer des diplomes pour devenir éducateur dans le cyclisme. Je vais disputer dimanche la manche de Coupe de France élite de la Mézière. Mais mon objectif principal est de créer une école de cyclo-cross, afin de partager mon expérience à tous et à toutes, jeunes coureurs, moins jeunes, filles, garçons, à travers l’Académie de cyclo-cross Arnaud Jouffroy.

 

FC : Que vas-tu proposer au sein de cette académie Arnaud Jouffroy de cyclo-cross ?

AJ : « Je vais faire de l’accompagnement, du coaching, proposer de la préparation physique, du coaching mental, stages d’initiation, de perfectionnement suivant le niveau des coureurs. Ils pourront être déclinés aussi sur le plan individuel ou bien collectifs ».

 

FC : Pourrais-tu créer à l’avenir un team de cyclo-cross, aussi ?

AJ : « Pourquoi pas, il faudra voir. Mais en tous les cas j’ai déjà créé mon club, et si d’aventure, j’ai la possibilité de monter une structure professionnelle, tout est prêt sur le plan administratif. Après il faut voir si je peux réunir des sponsors pour monter une structure team ».

 

FC : Quelles seront tes motivations à la Mézière ?

AJ : « Je cours désormais pour le plaisir, si marche c’est bien, si je marche pas, ce n’est pas grave. Mais attention je reste un compétiteur, et j’ai toujours l’envie de bien faire. Le cyclo-cross est une discipline en vogue, on voit que la télévision diffuse des courses, notamment les Coupes du Monde, que je commente sur la Chaîne l’Équipe. Les jeunes coureurs sont attirés par la discipline, aussi. Il y a aussi le boom des vélos gravel, c’est du cyclo-cross aussi, en quelque sorte. On va rouler sur des chemins avec des vélos de route, équipés de disques. C’est une activité loisir qui est en vogue et qui se rapproche énormément du cyclo-cross. Des personnes que je pourrais aussi accueillir au sein de mon académie afin de leur donner des conseils de pratique. ».

 

 

Hervé Bombrun