Clément Venturini présente un score parfait avant de clôre l’exercice 2017 en cyclo-cross. Le Champion de France de la spécialité a en effet remporté les six cross qu’il a disputés depuis qu’il a repris son activité hivernale voici quelques semaines. Il a conclu sa moisson 2017 par une victoire sur la finale de la Coupe de France élite hommes disputée à Flamanville, dans la Manche. « Je ne savais pas trop où j’en étais avant cette épreuve sur le plan national, déclare le coureur de Vaulx-en-Velin. Je suis content de gagner ici cette finale, mais j’ai vu aussi que Steve Chainel était présent physiquement mais aussi très fort techniquement. Je suis également heureux de terminer mon histoire avec Cofidis, équipe à qui je dois beaucoup et qui m’a fait confiance pour passer chez les pros, avec ce succès. Ce dernier succès sous ces couleurs représente beaucoup de choses pour moi ».

N’ayant pas pu rouler comme tous les autres concurrents sur le parcours de Flamanville balayé par le vent la veille de cette finale, Clément Venturini n’en a pas souffert. « Je connaissais le parcours, notet-il, et cela ne m’a pas trop dérangé. Le parcours était physique, avec des conditions difficiles. Le terrain était gras c’était la première fois que l’on rencontrait de telles conditions ici, et gagner sur un tel parcours c’est de bon augure avant Quelneuc-Carentoir et les Championnats de France. Je suis satisfait d’avoir remporté cette course sur un terrain gras ici ».

Si la joie était de mise chez Clément Venturini, un sentiment de déception flottait chez son dauphin Steve Chainel, également dauphin de Fabien Canal au classement général provisoire de la Coupe de France 2017 pour un petit point d’écart. « Je fais deuxième de la finale, et deuxième du général de la Coupe de France. Si j’avais battu Clément je gagnais aussi le général de la Coupe de France, mais bon ma performance est de bon augure avant les France. Je suis en forme, je sais que je marche. Et Quelneuc Carentoir ce sera une autre course, sur un jour il n’y aura pas de classement général au bout ». Le match du Championnat de France est bel et bien lancé en cette fin de saison 2017. Vivement 2018 et le rendez-vous Breton.

 

 

Hervé Bombrun