COURRIERE2_1

Anthony Courrière
Crédit photo FFC – P. Pichon

Suspense et âpre bataille ont agrémenté la finale de la Coupe de France cadets de cyclo-cross, disputée aujourd’hui à Flamanville, sous un vent déchaîné. Le maillot de leader était à aller conquérir en l’absence de Adrien Orlikowski. Il y a eu donc match dans le match entre Thibaut Valognes (Manche) et Benjamin Rivet (Limousin).

 

Le tournant de cette finale est intervenue quand le local, Valogne est allé à la chute dans un devers.

 

Il a eu en plus un saut de chaîne qui a compliqué d’un coup d’un seul sa situation, parti dans l’intention de gagner la manche, Benjamin Rivet s’est alors rabattu sur le classement général de la Coupe de France, laissant « filer » la victoire du jour au profit de l’Aquitain Anthony Courrière.

 

« La course a été dure, déclarait ce dernier, il a fallu par moments serrer les dents. Dès la fin de Quelneuc, je me suis tourné vers cette manche finale. J’ai eu des difficultés sur les portions de route, mais dans la boue je me sentais mieux. Une chose est certaine, je ne voulais absolument pas arriver au sprint avec Benjamin, car dans ce cas je savais que c’était foutu pour moi. »

 

Trois fois deuxième sur les trois manches de Coupe de France cadets 2015, le sociétaire du Limousin qui a donné des sueurs à son CTS, François Trarieux, tout comme le prometteur cadets 1, Brice Dujardin, Rivet n’a pas oublié au moment de son sacre « Adrien Orlikowski qui n’a pas pu malheureusement défendre ses chances. J’ai une pensée pour lui, évidemment. J’ai changé ma stratégie de course quand Thibaut est tombé, j’ai assuré en tête de course afin qu’il ne rentre pas, car je savais que la victoire me serait alors acquise au classement général de cette Coupe de France. J’ai fait trois fois deux des manches, mais je gagne le général c’est déjà ça ! » « C’est de bon guerre que Benjamin ne m’attende pas, déclarait pour sa part Thibaut Valognes, plus que déçu. J’ai chuté au même endroit que j’étais tombé l’année passée la veille des Championnats de Normandie. J’étais crispé, j’avais un peu trop de pression. Mais la chute fait partie des avanies du cyclo-cross. Cela peut arriver. Ce qui m’est arrivé c’est de ma faute, je vais me consoler avec la 2e place du classement général final de la Coupe de France ».

 

 

Hervé Bombrun

 

PODIUM-COURSE_CADET1

Podium de la course
Crédit photo FFC – P. Pichon

 
PODIUM-CHALLENGE-CADET_1

Podium du challenge
Crédit photo FFC – P. Pichon