Cyclo-cross – Coupe de France – Besançon – Espoirs – Joshua Dubau,

Cyclo-cross – Coupe de France – Besançon – Espoirs – Joshua Dubau,

L’arme secrète des Dubau c’est qu’ils sont deux. Et ça modifie pas mal la donne face à la concurrence. Joshua et Lucas, jumeaux, et fils de Ludovic, ont en effet joué « famille » sur cette première manche de la Coupe de France Espoirs de cyclo-cross, à Besançon. Plus prompt à se projeter à l’avant, Joshua a fait le break quasiment d’entrée en compagnie de Quentin Navarro qui ne put par la suite suivre son rythme. Derrière Lucas, surveillait la concurrence, et chaque adversaire s’est cassé les dents sur les « Dubau’s brothers », de Antoine Benoist, à Sandy Dujardin, en passant par Maxime Bonsergent ou Mickaël Crispin. « Je savais qu’il y aurait des hommes forts au départ de cette épreuve, mentionnait Joshua. Le parcours de surcroît était très roulant. J’ai donc pris un bon départ, et je me suis très rapidement retrouvé en deuxième position. Quentin Navarro était avec moi, mais il n’a pas pu suivre mon rythme. Après je suis resté en tête, et j’ai géré mon avance en veillant à ce que mes adversaires ne se rapprochent pas trop de moi afin de ne pas leur donner des illusions ». Un test national donc parfaitement validé par Joshua Dubau, en attendant les toutes premières échéances internationales de la saison. « Je sais que la forme est bonne, on verra ce qui va se passer dans les semaines à venir, notamment sur les premières manches de la Coupe de France que je devrais disputer avec l’équipe de France », indique le coureur du Team Peltrax. « L’an passé, je fais sixième du mondial en étant à la lutte pour le podium. J’espère être bien de la même manière sur les premières joutes internationales, après d’une année sur l’autre tout est remis à zéro. Les adversaires changent. On verra donc leur niveau par rapport au mien ».

 

Avec la possibilité de refaire une belle course d’équipe familiale, pourquoi pas ? « J’aurais bien aimé gagner moi aussi, mais c’est Joshua qui y est parvenu, déclarait Lucas, et je suis content. » 3e le deuxième Dubau s’est incliné face à Eddy Finé, qui a connu une course émaillée de soucis mécaniques. « Je tombe dès le premier tour et je casse ma selle. Je chute ensuite une deuxième fois, et je mets quasiment un tour pour revenir devant. Je suis 2e de cette épreuve, et c’est toujours une réelle satisfaction. Il est clair que Joshua et Lucas ont bénéficié de leur avantage numérique ici, à Besançon, mais sur une course plus physique, si l’un est moins bien que l’autre, on peut essayer d’effacer cet avantage qu’ils possèdent. Il y a possibilité de les battre ».

 

 

Hervé Bombrun

 

CoupeDeFrance-M1-ESPOIR Besancon-Complets