crispin_1

Mickaël Crispin
Crédit photo FFC – Patrick Pichon

Une victoire en Coupe du Monde, une multiplication de podiums… et pour finir deux médailles obtenues lors des Championnats du Monde de Zolder, en pleine terre Flandrienne.

 

L’équipe de France juniors a tenu son rang sur le plan international, démontrant que le travail en profondeur permis par la Coupe de France, est porteur, formateur et bon.

 

Que l’investissement d’organisateur comme celui de Lignières-en-Berry qui a accueilli une manche de Coupe du Monde, avec un podium de Crispin au passage, aide nos coureurs. Personne, cela va sans dire, oublie aussi l’investissement du staff Équipe de France, de qualité, avec Julien Thollet à sa tête.

 

Ancien champion de France cadets, lauréat cette année de la Coupe de France de cyclo-cross cadets, Mickaël Crispin a livré sa meilleure copie de la saison à Zolder.

 

« Je suis satisfait de cette 2e place, disait-il. Mon but était de bien figurer sur ce championnat du Monde, je voulais être présent. Cela a été le cas, mais Jens était tout simplement le plus fort. » Un sentiment partagé par son coéquipier Thomas Bonnet. « Il était le plus fort, et aussi sur l’ensemble de la saison juniors, sa victoire est méritée. Il n’y a rien à dire ; Nous on a voulu lui mettre la pression d’entrée, on a fait un gros départ collectif. Mais il a su répondre présent, et quand il a attaqué, il a creusé de suite l’écart. Mon avenir ? Je vais faire cet été du VTT, car c’est la discipline que j’aime. Mais je vais continuer à faire du cyclo-cross, car j’aime cela. » Le VTT, c’est aussi la discipline qui rythmera le plus l’été de Mickaël Crispin, « après je vais disputer aussi quelques courses sur route, et je ferai un choix plus tard, mais il est certain que je veux moi aussi poursuivre dans le cyclo-cross ». L’avenir de la discipline en France… possède donc un bel avenir !

 

Hervé Bombrun