Thibault Valognes a connu « un peu de chance » le jour qu’il fallait, c’est à dire à l’occasion des Championnats du Monde juniors de Valkenburg qui se disputent à flanc du célèbre Mont Cauberg.

 

Parti en 8e ligne, le Normand a effectué toute l’épreuve une belle course de remontée pour signer au final un intéressant top 10 !

 

Cyclo-cross – Championnats du Monde – Valkenburg – Juniors hommes – Valognes 

Cyclo-cross – Championnats du Monde – Valkenburg – Juniors hommes – Valognes 

« Je savais que la course serait difficile, mais cela a été le cas pour tout le monde, indiquait l’ancien Champion de France cadets de cyclo-cross. C’est la première fois de la saison que je fais parmi le top 10 mondial,
je savoure, avant je n’avais connu que des incidents de diverses factures ».

 

Mais comme tout compétiteur qui se respecte le petit frère de Quentin Valognes aurait aimé faire mieux encore. Normal ! « J’ai roulé durant la course aussi vite que groupe qui luttait pour la 3e place, c’est ce qui est un peu frustrant. Mais bon je fais top 10, et ce n’est pas maintenant de toute manière que je peux nourrir des regrets. »

 

Autre coureur à s’être mis en évidence sur ce parcours de glaise et de glisse, Benjamin Rivet, 12e. « C’est la meilleure place de l’année. Je pouvais viser une place parmi les 6ers, mais au 2e tour je chute dans un devers. Je perds contact là, Thibaut revient sur moi, et nous avons unis nos efforts afin de faire la jonction. Mais nous n’y sommes pas parvenus, en plus je chute de nouveau dans le final de la course, sur le grand devers après la grande butte à pied. Je me retrouve tout seul et je vais chercher cette 12e place. Je termine ma saison sur une bonne note ».

 

 

Hervé Bombrun

crédit photo FFC – Patrick Pichon