Pas de chance, pas de chance !

 

Cela va finir par être l’hymne du week-end. Grande possibilité de médaille pour la France, avec une 2e place obtenue la semaine passée à Hooghereide, Clément Russo a été frappé par le sort au Luxembourg, à Bellevaux : « Je suis bien parti, disait le sociétaire de l’EC Saint-Étienne, au 1er tour j’ai été accroché un coup par un autre concurrent (sic), et ensuite je crève juste après le poste. J’ai effectué un tour à plat, et ensuite j’ai essayé de remettre dedans. Mais j’ai eu du mal. Je suis forcément déçu. Je préférais en tout cas le circuit comme il était aujourd’hui aujourd’hui car c’était glissant mais moins dangereux qu’hier.  Je suis en tout cas triste de finir comme cela la saison, qui plus est 2017 était ma dernière année chez les Espoirs ».

 

6e, au Luxembourg, Joshua Dubau, lui a encore une chance de briller au mondial. Il le sait, et sa course aujourd’hui lui a donné des envies de faire mieux, forcément. : « Je me suis battu pour le podium, expliquait-il, mais il y a eu sur le final de ce Championnat du Monde des concurrents plus forts que moi pour aller chercher les médailles. Je suis néanmoins satisfait, cette performance constitue mon meilleur résultat de l’année au niveau mondial, courir toute la course de la sorte avec l’espoir d’aller chercher un podium c’était vraiment bien ».

 

Eddy Finé : « Physiquement j’étais bien, mais j’ai pris un départ moyen et je me suis retrouvé aux alentours de la 30e place au 1er tour, le départ m’a sans doute coûté le top 10, mais les sensations étaient bonnes et j’ai pris du plaisir ».

 

Lucas Dubau : « 4e ou 15e c’est pareil, il fallait ramener une médaille. J’abandonne la semaine dernière, et j’avais mal au genou cette semaine notamment mardi. J’ai douté et de jours en jours cela mieux, mais avec le froid je sens que le genou n’est pas top. L’an prochain, il faut que je remonte sur la ligne départ et ce sera déjà autre chose ».

 

 

Hervé Bombrun