Pierre-Yves Chatelon et Julien Thollet, entraîneurs nationaux pour le cyclo-cross juniors hommes, espoirs, élites dames et élites hommes, ont sélectionné pour le championnat du Monde de Tabor, 31 janvier-1er février 2015, les équipes suivantes :

 

Juniors hommes : Alexis Bourmaud (UC Nantes Atlantique-Pays-de-la-Loire), Émile Canal (EC Beaumes les Dames-Franche Comté), Sandy Dujardin (UC Tain Tournon-Rhône Alpes), Eddy Finé (Charvieu-Chavagnieux IC – Rhône Alpes), Quentin Simon (VC Ornans – Franche-Comté)

Remplaçants : Matthieu Legrand, Tanguy Turgis (US Métro – Ile-de-France)

 

Espoirs hommes : Fabien Doubey (CC Étupes – Franche-Comté), Clément Venturini (Cofidis), Lucas Dubau, Joshua Dubau (AC Bazancourt Reims – Champagne-Ardenne), Clément Russo (Charvieu Chavagnieux IC – Rhône-Alpes)

 

Dames : Lucie Chainel (EC Stéphanois – Lorraine), Pauline Ferrand-Prévot (Rabo Liv – Champagne Ardenne), Caroline Mani (CC Étupes – Franche-Comté), Marlène Petit (Chambéry CC – Rhône-Alpes)

 

Élites hommes : Fabien Canal (Armée de Terre), David Menut (Auber 93), Francis Mourey (FDJ).

 

« Nous n’avons pas retenu dans cette sélection pour le mondial de Tabor le champion de France élites Clément Lhotellerie, indique à France Cyclisme, Pierre-Yves Chatelon, entraîneur national en charge des coureurs élites, car il n’a pas obtenu de résultats significatifs lors des manches de Coupe du Monde. Il termine en effet 35ème à Valkenburg à un tour, 49ème à Koksijde à quatre tours, 39ème à Namur à un tour, et 30ème à Zolder à cinq minutes et cinquante-huit secondes de la victoire. Il est actuellement 107ème au ranking UCI, et même si il remonte aux alentours de la 80ème place après sa victoire aux France, sa position sur la ligne de départ sera encore loin.  Lui même, par ailleurs, a reconnu que les qualités exigées sur le circuit de Tabor, très techniques, sont encore très éloignées de celles qui lui ont permis de s’imposer à Pont-Château».

 

 

Hervé Bombrun