RUSSO2_1

Clément Russo
Crédit photo – FFC Patrick Pichon

La Belgique est encore le pays du cyclo-cross !

 

La course Espoirs des championnats d’Europe en a donné la preuve, une fois encore, avec quatre concurrents de cette nation classés aux quatre premières places !

 

Clément Russo a toutefois essayé de contrecarrer cette hégémonie ! Pointé en 4e position au 1er passage, le nouveau sociétaire de l’EC Saint-Étienne-Loire s’est rapproché de la tête, et même réussi à prendre la direction des opérations au terme du deuxième passage. Mais il était bien entouré ! Trois Belges, déjà, et un Hollandais l’accompagnaient. Il ne fallait pas alors connaître le moindre souci, que le moindre grain de sable – si on peut se permettre le jeu de mot- ne vienne perturber sa marche en avant.

 

Peine perdue. « J’ai déraillé, ma chaîne s’est coincée, rapportait-il à France Cyclisme. J’ai effectué aussi pas mal d’efforts à contretemps et cela m’a joué des tours sur la fin de course. Je ne sais vraiment pas ce qui s’est passé, quand j’ai connu mon souci mécanique. J’ai essayé de re-pédaler et tout s’est bloqué (sic!). J’étais aussi un peu mal techniquement par rapport à mes adversaires, alors que cela allait mieux sur les parties physiques et roulantes du parcours. 7e c’est évidemment une déception, je venais pour faire mieux sans souci. Mais ce que je veux retenir de cette course, c’est que j’ai tout donné, pas baissé les bras.

 

 » La France chez les Espoirs réalise d’ailleurs un beau tir groupé, avec les frères Dubau qui tous deux permettent à la nation d’avoir trois concurrents parmi les onze premiers de cet « Euro » 2015 de cyclo-cross en moins de 23 ans. Une belle promesse là encore.

 

« J’étais un peu loin au départ, indiquait Lucas Dubau, et j’ai géré ma remontée lors des 1ers tours. Je suis à un moment donné 8e, et je finis 10. C’est bien parce que je suis Espoirs 1, c’est mon tout premier championnat d’Europe Espoirs, mais j’ai aussi un peu d’expérience au niveau continental, et ce serait bien qu’à l’avenir je puisse jouer un podium ». Alors que son jumeau, Joshua expliquait quant à lui, »(qu)’il n’était pas très bien parti, mais je ne me suis pas affolé vu le parcours physique qui nous était proposé sur cet Euro 2015. Je suis remonté au fil des tours, 11e ce n’est pas trop mal. C’est pour moi une belle performance ».

 

Hervé Bombrun

 

  • suivre sur Eurosport France (course, Femme Elite & Homme Elite.  De 1:35PM a 4:20PM