THOMAS-BONNET7_2_1

Thomas Bonnet
Crédit photo – FFC Patrick Pichon

Thomas Bonnet est un malin !

 

« Je suis une petite fouine », rigolait-il après le podium des championnats d’Europe à Huijbergen, aux Pays-Bas.

 

« J’arrive toujours bien à me faufiler, là je suis parti en 3e ligne, les deux Hollandais étaient en 1ère, mais dès le 1er virage j’étais déjà deuxième. J’avais fait la même chose lors de la manche de Coupe du Monde de Valkenburg, j’étais là aussi entre la deux et troisième ligne, et dès le 1er virage j’étais devant. » Mais à la différence du Limbourg, le coureur du Limousin, qui en début de course était accompagné de Mickaël Crispin, a tenu jusqu’au bout pour aller chercher une belle médaille de bronze.

 

« Une récompense dont je suis fier, déclarait-il à France Cyclisme, cela me « paie » par rapport tout le travail que j’ai effectué avec mon entraîneur afin de pouvoir répondre présent sur cet événement ». Vététiste l’été, Thomas qui a terminé quatrième des France juniors à Oz-en-Oisans pour sa 1ère saison juniors, compte cette année déjà trois victoires en cyclo-cross, plus cette médaille.

 

« Ma toute 1ère sur une épreuve aussi importante. J’avais peur d’un retour de la part des autres concurrents sur la fin, notamment d’un Hollandais, mais j’ai entendu qu’il commettait des erreurs techniques. Je pense qu’il a fait un trop gros effort pour revenir sur moi, d’un coup, et qu’il l’a payé en quelque sorte. Il était, j’ai entendu, à huit secondes à un moment, puis après à vingt-vingt secondes. J’ai su que c’était bon pour moi dès lors. Je ne voulais pas lâcher de toute manière, mon but était de ramener une médaille sur ce 1er événement continental qui était très important à mes yeux. »

Chpt-europe-cyclo-cross-podium-junior-hommes

PODIUM
Crédit photo – FFC Patrick Pichon

 

Membre de l’Équipe de France qui a préparé cette épreuve à Saint-Quentin-en-Yvelines, sous la conduite de François Trarieux et Eric Salvetat, Thomas Bonnet n’a pas manqué de louer le « boulot » effectué en amont dans les Yvelines. « Le staff nous avait trouvé un circuit avec du sable, nous avons bien bossé, cela a été bénéfique par rapport au circuit qui nous était proposé ici, sur ce championnat d’Europe ». Élève en terminale pro en technique d’usinage, Thomas Bonnet qui a goûté aux joies d’une médaille Européenne, souhaite désormais continuer sur cette lancée lors « des Championnats de France à Besançon, et aux Championnats du Monde 2016, à Zolder… » A suivre, donc.

 

Hervé Bombrun

 

  • suivre sur Eurosport France (course, Femme Elite & Homme Elite.  De 1:35PM a 4:20PM