Championne de France sur route chez les cadettes, Juliette Labous a signé lors de la première manche de Coupe du Monde de cyclo-cross, à Valkenburg, une superbe prestation, avec à l’arrivée une vingt-et-unième place obtenue en élites dames ! Un bel exploit !
Passée juniors première année cet hiver pour la saison de cyclo-cross, la Franc-Comtoise avait déjà donné des signes de forme avancée lors de la première manche de la Coupe de France « La France Cycliste » de cyclo-cross, à Besançon.
« Je n’étais pas bien en plus aux Pays-Bas, car j’étais malade, fait savoir la sociétaire du VC Morteau-Montbenoit à ffc.fr. Je n’avais pas de bonnes sensations, mais malgré tout je me suis accrochée jusqu’au bout. Ce n’était vraiment pas évident car je n’avais pas de jambes ce jour-là. J’espérais mieux, mais cela reste quand même une belle expérience avec toutefois une petite pointe de frustration. »
Cette phrase résume bien le caractère de cette jeune Franc-Comtoise, élève en 1ère S, qui fréquente le Pôle Espoirs de Besançon et le lycée Jules Haag. Juliette Labous est en effet brillante tant dans le domaine des études qu’en sport, et à ce titre elle représentera d’ailleurs la France lors des championnats d’Europe Espoirs dames, de cyclo-cross samedi prochain à Lorsch, en Allemagne. «J’aimerais faire un podium, pourquoi pas gagner, dit-elle sans fanfaronner. Il faudra voir de toute manière selon les conditions de course, mais j’ai déjà fait des podiums en Espoirs cette année. Je cours pas mal en Suisse, et il y a deux filles qui sont assez fortes dans ce pays, mais elles ne vont pas aux Europe, car elles font du VTT, et privilégient cette discipline. A Valkenburg, en plus, j’étais troisième ou quatrième Espoirs, je me dis que si je suis bien, pas malade, je peux essayer de jouer « podium », voire pourquoi pas mieux »
D’autant que ce rendez-vous de Lorsch, ville qui est proche de Saint-Wendel, elle l’a préparée avec soin, à l’occasion d’un stage cyclo-cross organisé à Saint-Quentin-en-Yvelines, au Centre National du cyclisme. Un regroupement Équipe de France qui s’est tenu durant les vacances de la Toussaint. « On a bien travaillé, effectué du bi-quotidien parfois, explique Juliette. On a même fait un footing tôt le matin, à jeun. Le groupe était sympa, il y avait une bonne ambiance. On a passé un bon moment. » Mais ce rassemblement tricolore toutefois ne lui fait pas perdre ses ambitions individuelle, comme au reste du groupe qui va s’affronter sur les prochaines joutes nationales. « Je vais essayer de défendre mon maillot de leader de la Coupe de France juniors de cyclo-cross « La France Cycliste », à Sisteron, et lors de la finale de Lanarvilly, dit-elle encore, mais mon gros objectif se sera le championnat de Pontchâteau, évidemment. Il se peut aussi que je dispute une autre manche de Coupe du Monde de cyclo-cross, cet hiver, celle de Namur. Mais rien n’est encore arrêté avec certitude. Le championnat du Monde ? Je ne pense pas, je suis encore jeune, et puis je vais enchaîner très vite avec la route cette année. Je vais rapidement aller en stage du fait que mon club, le VC Morteau Montbenoît a créé une DN dames. J’espère aussi intégrer l’équipe de France juniors dames route. » Le tout avec ambition, bien entendu !

Hervé Bombrun