Antoine Huby offre au comité régional de Bretagne son troisième titre de Champion de France de cyclo-cross 2019
Photo: FFC-Patrick Pichon

La Bretagne est irrésistible en terre Bisontine ! Le bal ouvert par Antoine Besnoist, hier après-midi en Espoirs hommes, a connu deux mouvements gagnants ce dimanche matin avec Amadine Fouquenet et Antoine Huby qui ont fait main basse sur les titres juniors femmes et hommes ! La Bretagne a annexé la Bourgogne Franche-Comté, et Antoine Huby a réalisé un vrai grand Chelem pour les coureurs au maillot à l’hermine. « Ce titre provoque une belle émotion, expliquait le jeune Breton, d’autant qu’en début de course, il ya eu quelques soucis, avec une grosse chute. Axel Laurence est tombé, j’ai cru que ma course était finie avant même d’avoir commencé. Mais je ne me suis pas affolé, je suis revenu au fur-et-à-mesure. J’ai vu que Théo (NDLR: Thomas) était parti très vite avec Quentin Bourg, mais durant deux tours je me suis appliqué à écraser les pédales ». Un coup de force qui s’est avéré payant. « Quand je suis revenu en tête, j’ai accéléré », porté « par le nombreux public présent ici, à Besançon. Quand tu es encouragé de la sorte, résume Antoine, tu ne sens plus le mal aux cuisses, et tu fais en sorte d’écraser encore plus fort ».

Toujours présent sur les Championnats de France, Antoine Huby a encore une fois répondu présent de manière ponctuelle. « C’est vrai que je suis un homme de Championnat, je les réussis toujours, mais ne me demandez pas surtout, comment je peux l’expliquer. Je ne sais pas ». Sa force de caractère aussi est un atout pour arriver en forme sur les grands rendez-vous de la saison. « Je suis élève en lycée agricole, je suis interne, et le soir, je vais m’entraîner à la lampe frontale, expliquait encore le champion de France juniors 2019. Je cours aussi beaucoup de le soir après les cours, ce n’est pas du vélo, mais cela m’aide bien en cyclo-cross, car je cours assez vite à pied. Le jeudi soir aussi je vais faire des séances techniques d’une heure sur un Bike Park, en VTT, lequel se situe à côté de mon lycée. Aujourd’hui, j’ai réussi à briller sur le Championnat de France de cyclo-cross juniors, et franchement, je ne réalise pas encore ».

Hervé Bombrun