VANDERMOUTEN7_1

Pasquine Vandermouten
Crédit photo FFC – Patrick Pichon

Entraînée par Ludovic Dubau, Pasquine Vandermouten a réalisé le grand chelem cet hiver, avec accroché à son palmarès les trois manches de Coupe de France, le classement général, plus le championnat de France. Facile ! Oui, sauf pour la dernière levée aujourd’hui à Besançon, où la boue a failli contrecarrer ses plans, tout comme la polyvalente Ilona Peltier. «Je tombais à tous les virages, je n’y arrivais pas à cet endroit », confiait-elle à ses proches après l’arrivée.

 

« Je n’avais jamais couru en plus de toute la saison face à Ilona qui est de Besançon et sait courir dans la boue. J’ai gagné ici au moral. Le parcours a changé depuis les reconnaissances d’hier, il est devenu collant. On était obligé de changer de vélo tous les demi-tours. Ludovic me conseillait où rouler, de prendre les parties encore herbeuses du parcours. » Un coach 2.0 pour Pasquine qui vit loin de son entraîneur sur un plan géographique. « On se parle par messenger, via les réseaux sociaux et on fait un point par téléphone une fois par semaine. Je l’ai joint après que quelqu’un m’ait donné son téléphone sur une manche de Coupe de France de VTT, car il était aussi à l’époque celui de Pauline Ferrand-Prévot ».

 

Cadette 1ère année, la jeune sociétaire du comité du Languedoc-Roussillon. « Je suis contente, je vais en plus pouvoir porter ce maillot toute l’année prochaine, mais Ilona m’a vraiment rendu la tâche difficile. » Et ce jusqu’au bout…

 

Hervé Bombrun

 

 

PODIUM1_1_1-CADETTES

Podium
Crédit photo FFC – Patrick Pichon