Eddy Finé, deuxième des Championnats de France de cyclo-cross, derrière l’intouchable Antoine Benoist
Crédit photo: FFC-Patrick Pichon

Eddy Finé, 2, Auvergne-Rhône Alpes

« Je m’attendais à ce que Antoine parte vite, en plus, aujourd’hui, il était au-dessus de nous tous. Je n’ai pas à rougir de cette médaille d’argent d’autant qu’en Coupe du Monde, Antoine joue quasiment à chaque fois les tout premiers rôles. Il a démontré dès le premier tour qu’il était intouchable, sur une autre planète. Il était déjà un cran au-dessus de nous à Flamanville, moi j’ai fait avec les sensations du jour. La semaine prochaine il y a Pont-Château, la manche de Coupe du Monde en France, c’est un parcours que j’affectionne. J’ai envie d’y briller. Concernant le cross je ne sais pas ce que je vais faire en 2019-2020, car je passe élite et il n’y a plus de sélections équipe de France. On doit se débrouiller seul, cela demande une logistique lourde. Si je ne suis pas la chance d’être dans un team, je ne sais pas trop ce que ce sera ma saison hivernale à venir ».

Hervé Bombrun